Société

Nécrologie : le Pr. Aletum Tabuwe Michael n’est plus

L’éminent enseignant de sociologie s’est éteint dans la nuit du 7 au 8 septembre dernier aux Etats-Unis.

La communauté universitaire camerounaise vient d’enregistrer une grosse perte. Le Professeur Aletum Tabuwe Michael a poussé son dernier soupir dans la nuit du 7 au 8 septembre dernier à Washington DC, aux États-Unis. Admis dans une clinique privée américaine il y a quelques jours, l’éminent enseignant de sociologie s’est éteint à l’âge de 86 ans, aux côtés de sa famille. 
Considéré comme l’un des précurseurs de l’enseignement des sciences sociales et politiques au Cameroun, il a vu passer plusieurs générations de jeunes Camerounais. Au compteur, près de 40 ans au service de la transmission du savoir, non seulement au Cameroun, mais aussi dans d’autres pays. Quasiment tous les enseignants en poste actuellement à l’Université de Yaoundé II-Soa et dans diverses administrations camerounaises et africaines sont passés par son moule. 
En dehors de ces preuves vivantes qui résonnent comme un témoignage de l’étendue de son œuvre, le Professeur Aletum Tabuwe Michael lègue à la postérité une production littéraire devenue incontournable pour les chercheurs en sciences politiques et sociologiques. C’est le cas, entre autres, de « Sociologie politique », paru en 2001 chez Patoh Publishers. L’on peut également évoquer son fascicule « Sociologie rurale », véritable document de chevet de tous les apprenants et chercheurs de sa discipline. 
Le défunt a fait ses études supérieures à Rome, en Italie. Il en sort nanti d’un diplôme de Doctorat en sciences sociales en 1971. A l’Université catholique de Louvain, en Belgique en 1973, il décroche un PhD en science politique. Dans la même institution, il obtient un diplôme en Etudes de développement. Sa carrière d’enseignant débute en 1974 à la Faculté de droit et des sciences économiques de l’ex-Université de Yaoundé. Là, il enseigne la sociologie, la sociologie politique et l’anthropologie politique.
Tour à tour, il aura été chef de département de Droit et de science politique à l’Institut des sciences humaines de Yaoundé, et chef de département de Droit public à la faculté de droit et des sciences économiques. A l’Université de Yaoundé II-Soa, il a occupé les fonctions de vice-doyen en charge des affaires académiques à la faculté des sciences juridiques et politiques, ainsi que chef de département de science politique dans la même université. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps