Société

Vacances sans sida : en route pour la sensibilisation

700 000 jeunes visés par l’édition 2020 de la campagne annuelle d’éducation au bénéfice des vacanciers, lancée hier au siège de Synergies africaines par le secrétaire d'Etat auprès du Minsanté.

Deux semaines de sensibilisation intense sur le coronavirus, les IST et le VIH-sida. 700 000 jeunes de 15 à 24 ans visés à travers le pays. La campagne « Vacances sans sida » a été lancée hier au siège de Synergies africaines contre le sida et les souffrances à Yaoundé, sur instruction de la première dame du Cameroun, Mme Chantal Biya. Après avoir initié cette opération en 2003, l’épouse du président de la République n’a pas voulu que la crise sanitaire actuelle ait raison de cet instrument de sensibilisation de masse, visant à protéger les jeunes Camerounais en période de vacances scolaires. Comme l’a relevé Alain Siegfried Moukouri, superviseur de ladite opération, au nom du secrétaire exécutif de Synergies africaines, Jean Stéphane Biatcha, pendant que le pays lutte contre le Covid-19, il est également question d’œuvrer sans relâche pour la prévention et l’élimination des autres infections. Consciente de ce défi et soucieuse de l’avenir de la jeunesse camerounaise, Mme Chantal Biya a instruit que « Vacances sans sida » soit maintenue. Alain Siegfried Moukouri a ainsi saisi l’occasion pour « saluer la détermination et l’engagement de la première dame, qui malgré la conjoncture difficile, ne ménage aucun effort pour poursuivre la lutte qu’elle mène contre la pandémie du sida depuis deux décennies ».
Du coup, contrairement aux précédentes opérations, cette 18e édition s’est adaptée au contexte sanitaire actuel. Il ne s’agira plus seulement pour les 600 pairs éducateurs et influenceurs webs mobilisés à travers le pays, de sensibiliser les jeunes scolarisés et sans emplois sur les méthodes de prévention du VIH. Mais ils vont également contribuer du 9 au 23 septembre courant, à la lutte contre la propagation du Covid-19. Avant le lancement hier, les animateurs de la campagne ont reçu la méthodologie à adopter pour que les objectifs fixés soient atteints. En priorisant la communication digitale aux regroupements, distanciation physique oblige. Des unités de dépistage seront déployées sur le terrain pour accompagner les pairs éducateurs. Plus de50 000 tests de dépistage seront mis à disposition. Leur déploiement tournera autour du thème : « VIH ou Covid-19, vous pouvez vous protéger. Restez en vie. »
En donnant le coup d'envoi de cette campagne, Alim Hayatou, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Santé publique, chargé de la lutte contre les épidémies et les pandémies, a, au nom du ministre Manaouda Malachie, salué l’implication de la première dame, dans la lutte contre le sida. Virginia Belle Epolle, étudiante a également exprimé la gratitude des jeunes à l’épouse du président de la République. Au lancement, un parterre de personnalités ont effectué le déplacement. Aux premiers rangs, le ministre directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République, Oswald Baboke. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps