Sports

Comité national olympique et sportif du Cameroun : la réorganisation prend corps

Les responsables récemment promus ont été installés hier à Yaoundé.

L’assiduité. La ponctualité. La célérité dans le traitement des dossiers. L’honnêteté. Le dévouement. La probité morale. Des qualités essentielles que devront s’approprier les responsables nouvellement promus au sein de la maison olympique nationale. Des attentes formulées hier au cours de la cérémonie d’installation par Hamad Kalkaba Malboum, le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). 
Des promus au cabinet du président, au secrétariat général et à la trésorerie du Cnosc qui allient une enthousiaste jeunesse et de l’expérience. Un reflet de la vie sociale africaine à travers la cohabitation intergénérationnelle. « Je dois avouer que la nouvelle équipe qui se met ainsi en place est constituée d’hommes et de femmes qui, pour la plupart, au vu de leurs parcours professionnels, connaissent parfaitement les arcanes de la maison et sont rompus à la tâche », a déclaré le président du Cnosc.
La cérémonie d’hier marquait également l’aboutissement d’un processus de réformes initiées depuis 2016 afin d’améliorer le fonctionnement du Cnosc et de l’arrimer à l’agenda 2020 du Comité international olympique (Cio). C’est dans cette logique que l’institution olympique nationale s’est conformée aux exigences de la réglementation sportive camerounaise « dans un esprit de complémentarité sans heurt » avec les principes de la charte olympique. Le Cnosc qui a aussi procédé à un audit interne, adopté un nouvel organigramme et de nouveaux textes organiques approuvés par le Cio.     
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps