Politique

Adamaoua : l’Undp ménage sa monture

A quelques jours de la fin de dépôt des dossiers dans les agences départementales d’Elecam, le parti mise sur les candidats susceptibles de remporter les prochaines élections

La bataille électorale s’annonce rude pour l’Undp dans la région de l’Adamaoua où le parti a déjà une assise politique. Ceci face au Rdpc plus déterminé que jamais à maintenir sa position de leader et aux autres partis de l’opposition qui cherchent à émerger sur l’échiquier politique local. Conscients de la situation, le parti multiplie des stratégies ces derniers jours, pour obtenir un bon score à l’issue des consultations à venir. « Nous n’allons pas faire une promenade de santé. Nous devons remporter tous les sièges dans notre département », a confié Bobbo saliou, président de la fédération département de l’Unpd dans la Vina. Département dans lequel   le parti compte 118 conseillers municipaux sur les 218 au total. A côté des conditions prévues par la loi, le parti a fixé des exigences pour le casting des militants désireux de prendre part à l’élection. « Tout en respectant les composantes sociologiques et autres genres. Nous allons investir des hommes et des femmes capables d’œuvrer pour le développement de notre département », a confié Garba, cadre de l’Undp, originaire du département de Mayo Banyo où le parti compte 41 conseillers municipaux sur les 91 au total. 
En rappel, lors du double scrutin dernier, l’Undp s’en est sorti avec plusieurs conseillers municipaux. Selon le dernier toilettage du fichier électoral, on dénombre 273 conseillers municipaux de l’Undp sur les 594 conseillers répertoriés dans les 21 communes de la région de l’Adamaoua. Ce parti contrôle 9 communes et partage 2 communes avec les autres partis.  Selon les observateurs de la scène politique locale, cette formation politique pourrait remporter l’élection en raison de la répartition des conseillers municipaux « Seul dans le département du Mbéré que nous avions effectué un faible score, à savoir 6 conseillers municipaux sur les 116. Mais notre parti a une force de détermination pour ces élections à venir dans la région de l’Adamaoua », a confié le sénateur Djafarou Mohamadou de l’Undp, par ailleurs président de la fédération départementale de l’Undp dans le département du Mbéré. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps