Culture

Ecrans Noirs 2020 : jeunes pousses à l’affiche

La 5e édition du concours « 10 jours pour 1 film » a livré ses présélections. Objectif, en tirer trois finalistes et à terme un lauréat.

En cinq éditions, le concours de scénario de fiction court-métrage « 10 jours pour 1 film » est devenu un incontournable du festival Ecrans Noirs. La projection des trois réalisations finalistes la veille au Goethe Institut, en collaboration avec l’Association Ecrans Noirs dans cette initiative, et la déclaration du vainqueur à la cérémonie de clôture, constituent quant à elles une tradition. Et pour ne pas déroger à la règle, cette année encore, la compétition a été lancée en marge de cette grand messe du cinéma camerounais et africain. Le verdict des présélections vient d’être rendu par le jury de cette session 2020 composé de la réalisatrice Christa Eka, et de responsables des deux institutions partenaires à l’origine de cette compétition. A savoir, Yasmine Fouda, Soraya Sone et Sidoine Kobhio
Dans un communiqué, les jurés révèlent que leur choix s’est porté sur ces 10 projets pour « la pertinence, l’originalité et la faisabilité de l’histoire sur la thématique : Confiné » Ce thème colle parfaitement avec le contexte actuel, marqué par la pandémie de Covid-19. Le confinement, ses travers, ses implications dans la transformation des habitudes quotidiennes, de l’équilibre social, sera vu et filmé par le regard de ces jeunes cinéastes. Il s’agit de : « The monster » de Yves Junior Aboueme ; « Les liquidateurs », de Wilfried Douanla Detchoutezo ; « Oui Maman », de Sylvain Kwamen Kamtchoua ; « Un pas… 6 destinations », de Sandra Dominique Heunga Tchounda ; « Corina » de Jean Baptiste Foko ; « Reclus » de Nelly Merveilles Ella ; « Addiction » de Francis Johan Fouda Evoula ; « Madame… Maman » de Alida Ngom Yamb ; « Milaka » de Marlyn Tchuisse Njimeni ; et enfin « See » de Neville Diffouo. Les réalisateurs présélectionnés vont être formés en réécriture de scénario. 
La suite du programme prévoit un nouvel examen des dix scénarii. Ce tamis supplémentaire servira à retenir les trois meilleurs œuvres, auxquelles sera attribué pour chacune un financement d’un million de F devant servir à la production des films, que le public découvrira peu de temps avant l’apothéose de ces Ecrans Noirs 2020. Le nom du gagnant sera ainsi connu, et il viendra s’ajouter au palmarès de « 10 jours pour 1 film ». Les quatre premiers lauréats étant Léa Malle Frank Thierry avec « Point de vue » (2016), Steve Wilfried Kamdeu avec « Toi et moi » (2017), Esther Bih Ambe avec « Hassan » (2018) et Joseph Raphaël Akama avec « Western » (2019).
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps