Société

Colonie de vacances : à la découverte de l'Est

50 jeunes venus des dix régions du pays ont visité le 10 septembre des points historiques de la région.

Ils sont des jeunes vacanciers, venus des dix régions du pays dans le cadre de la colonie de vacances 2020, placée sous le thème « Colonies sans Covid-19 ». Les responsables du ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul), des moniteurs et encadreurs, conduits par Laurence Sikali, directrice du développement des loisirs au Mintoul, veillent sur l'épanouissement de ce contingent, ravi de découvrir la région la plus vaste du Cameroun (109000 km2). Après leur acclimatation dans leur base du lycée bilingue, les jeunes ont directement entrepris de découvrir l'Est dans tous ses charmes, dès le 10 septembre. Ainsi, un arrêt a été fait au campement baka de Mayos, dans la commune de Dimako. Notamment pour la visite du musée d'art de ce peuple qui ne vit plus que de la chasse et de la cueillette. A l’accueil, le 1er adjoint au maire, Bimbar Poum, a livré le secret de ce peuple aux visiteurs. Ces derniers ont apprécié les danses patrimoniales, les chansons et les objets traditionnels des pygmées jalousement gardés dans ce campement créé en 2004. Trésor Mana Manou, colon venu de la région du Nord, s'est par exemple dit privilégié d'avoir découvert les merveilles de ce peuple, dont il n'entendait parler que dans les livres d'histoire et de géographie. 
A Doumé ensuite, le Fortin, vestiges des colons allemands, aura retenu aussi l'attention. C'est le maître des céans, le sous-préfet Jean Patrick Abena, qui a compté l'histoire de ce monument de l'histoire aux jeunes compatriotes, séduits par la solidité des ouvrages de plus de 100 ans. Initié en 1909, le projet de construction de Fortin allemand a été achevé deux ans plus tard, en 1911. Aujourd'hui, ce vestige colonial reste toujours utile pour d'autres bureaux et autres services locaux. Avant de s'abreuver à la source de l'histoire, les jeunes colons ont été édifiés sur le caractère cosmopolite de la ville de Bertoua. Le maire de cette ville, Dimbele Jean Marie Sodea a invité  ces enfants à y revenir avec leurs parents.
 Le gouverneur de l'Est, Grégoire Mvongo, a quant à lui fourni des informations aux colons, notamment sur ses quatre départements, 33 arrondissements, un million d'habitants. La région frontalière avec la RCA et le Congo, et qui accueille près de 200 mille réfugiés centrafricains. Elle fonde son économie sur l'exploitation forestière et a un potentiel minier inouï. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps