Sports

« Nous avons été limités dans nos choix »

Antonio Conceiçao, sélectionneur des Lions indomptables.

Vous venez de sélectionner 32 joueurs pour le stage d’octobre prochain. On y note la présence d’une dizaine de nouveaux joueurs. Quels ont été vos critères dans un contexte où les championnats étaient à l’arrêt ?

C'est vrai que j'ai fait une liste de 32 joueurs, mais au final, il n’y en aura que 25 pour le stage aux Pays-Bas. Cette liste et les précédentes obéissent à des critères d’observation et de valeurs que je défends et que je pense être importantes pour l’esprit d’équipe. En même temps, il faut donner l’opportunité aux joueurs d’être observés à l’entraînement et de jouer en compétition dans l’esprit de la sélection. En ce qui concerne les joueurs sélectionnés, nous connaissons aussi leurs caractères et leurs personnalités. Tout cela compte.

En quoi le Covid-19 a-t-il eu un impact sur votre liste ?

La pandémie a clairement changé notre travail car à ce stade, nous aurions joué plus de matchs, plus de compétitions, nous nous serions plus entraînés. Et même dans cette pré-liste pour les matchs en Hollande, nous avons été limités sur nos choix car l’Organisation mondiale de la Santé ne permet pas aux joueurs qui jouent sur d’autres continents de venir comme c’est le cas de John Mary, Bassogog, Djoum, Seidiki Aboubakary. Même les gardiens qui jouent au Cameroun ne pouvaient pas être là pour des raisons de santé. Cette pandémie, qui a touché le monde entier, a aussi retardé notre travail. Mais nous allons continuer l'analyse des joueurs afin que nous puissions faire, avec certitude, nos choix des joueurs qui feront partie du groupe de la qualification pour la coupe du monde 2022 et la CAN 2021.

On note également les retours de Nicolas Nkoulou et de Clinton Njie…

Ce sont deux joueurs qui ont une histoire positive dans la sélection des Lions indomptables et qui, pour des raisons différentes, étaient loin de l’équipe nationale. Ils ont été observés sur leur comportement sportif dans leurs clubs et leur comportement dit qu’ils ont ces compétences au haut-niveau. Comme je l’ai toujours dit dès le premier jour, les portes de la sélection sont ouvertes à tous, tant que leur comportement sportif et disciplinaire est conforme aux exigences de l’entraîneur. Avec Nkoulou, nous avons eu une conversation positive avant de l’appeler et il s’est rendu disponible pour revenir en sélection avec engagement et fierté. Clinton Njié est une situation différente. Il a résolu ce qui faisait problème avec les personnes responsables du moment, des problèmes du passé. Il s’est également rendu disponible pour venir en sélection, avec orgueil et sentiment de revanche. Il connaît nos exigences et sait que nous devons être équilibrés et sensés dans nos décisions.

Quels enjeux donc pour ce stage d’octobre prochain ?

Cette étape est la possibilité de pouvoir disputer deux matchs, ce qui est très important pour nous. Et j’ai demandé à jouer des matchs avec des équipes fortes pour motiver nos joueurs à élever le niveau de difficulté dans les rencontres. Au final, il s’agit de pouvoir obtenir des informations pour plus tard et en profiter pour donner l'opportunité aux joueurs à se motiver et à construire une forte mentalité pour l’avenir.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps