Economie

Groupement des femmes d’affaires du Cameroun : le nouveau siège inauguré

La cérémonie était présidée hier, à Yaoundé, par le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, Achille Bassilekin III.

Plus besoin de chercher longtemps le siège du Groupement des femmes d’Affaires du Cameroun (Gfac). L’immeuble de trois étages, constitué d’une salle de cours et réunions, de restaurants, chambres haut standing, etc. est visible depuis quelque temps à proximité du Carrefour Emia, à Yaoundé. Dédié principalement à la formation des jeunes filles entrepreneures, cet édifice a été inauguré hier par le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III, par ailleurs représentant personnel de la première dame, Chantal Biya, marraine de l’évènement. En présence de nombreux membres du gouvernement.
Cette inauguration a coïncidé avec la remise des attestations de fin de formation aux neuf jeunes filles entrepreneures issues de la première cuvée du centre d’incubation dudit groupement. Une activité que la présidente nationale du Gfac, Agnès Ntude Ndode, entend poursuivre. 
D’ailleurs, prenant la parole au cours de cet évènement, la présidente nationale du Gfac a tenu à remercier le couple présidentiel pour le soutien constant accordé au Gfac. Elle a souligné que ce groupement entend se consacrer à la formation des jeunes filles entrepreneures, dans le but de faire d’elles des femmes d’affaires accomplies. Agnès Ntude Ndode a à cet effet sollicité l’accompagnement du ministre des PME.
Répondant à la présidente du Gfac, Achille Bassilekin III a aussitôt promis un appui financier de 50 millions de F à cette association des femmes d’affaires. Des ressources qui seront mises à la disposition du groupement au cours de l’exercice budgétaire 2021. Le Minpmeesa a souligné que l’inauguration de l’immeuble siège du Gfac marque l’aboutissement de plusieurs sacrifices consentis. Et ce, malgré les contraintes auxquelles ces dames sont confrontées au quotidien. Notamment le difficile accès au financement de leurs affaires. Aussi a-t-il demandé à celles-ci de conserver le dynamisme qui les caractérise, car, a-t-on appris, en 2019, les femmes ont, à elles seules, créé 3572 Pme au Cameroun. 
Le Gfac a été créé en 1985 par Françoise Foning, en vue de développer les échanges d’affaires. Il a pour objectifs : « d’aider les femmes à assurer leur autonomie dans le cadre des activités professionnelles initiées par elles ; favoriser la création par les femmes d’activités génératrices de revenus et accroître celles existantes », entre autres. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps