Sports de combat: pourquoi deux médailles de bronze ?

Le judo, le taekwondo, la lutte et la boxe font partie des disciplines qui classent deux athlètes sur la 3e marche du podium.

Qui ne s’est pas posé la question de savoir pourquoi on avait deux athlètes sur chaque podium en judo depuis le début des J.O ? Peut-être n’était-t-il pas possible de les départager, pourrait-on penser. En fait, la règle dans cette discipline est claire. Les athlètes s’affrontent par catégories de poids et sont divisés en deux groupes au sein de ces catégories. La compétition a lieu par élimination directe jusqu’à ce qu’on ait les deux finalistes. Pour chaque épreuve, les quatre athlètes vaincus en quarts de finale se rencontrent lors de deux combats de repêchage. Les vainqueurs affrontent ensuite les deux perdants des demi-finales lors d’un combat pour les deux médailles de bronze.
Cette règle des deux médaillés de bronze ne s’applique pas qu’au judo. En taekwondo et lutte, par exemple, les athlètes s’affrontent selon leur catégorie de poids. Chaque épreuve se déroule selon un système d’élimination directe afin d’obtenir deux finalistes. Tous les athlètes ayant perdu contre l’un des deux finalistes à n’importe quel stade de la compétition disputent des tours de repêchage. Les vainqueurs des deux groupes de repêchage reçoivent des médailles de bronze. En boxe, les vainqueurs des deux demi-finales de chaque catégorie de poids se disputent la médaille d’or. Les perdants eux remportent chacun une médaille de bronze. En clair, il suffit d’être dans le dernier carré pour être certain d’obtenir au moins le bronze.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie