Politique

Reconstruction du Nord-Ouest et du Sud-Ouest : un manuel de procédures adopté

Validé hier au cours des travaux de la 2e session du Comité de pilotage du Plan présidentiel des deux régions, le document vise à prendre en compte les préoccupations exprimées depuis la base par les populations.

C’est une étape importante qui a été franchie hier en fin de matinée à l’auditorium des Services du Premier ministre au cours de la 2e session du Comité de pilotage du Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (PPRD/NO-SO). A la demande des populations sur le terrain qui voulaient que soient prises en compte uniquement les préoccupations de celles ayant été victimes des affres de la crise qui secouent les deux régions, la structure dirigée par le directeur de Cabinet du Premier ministre, chef du gouvernement, Balungeli Confiance Ebune et qui comprend également l’agence d’exécution du Plan, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) s’est penchée hier sur l’un des documents clés de l’exécution de sa mission : son manuel de procédure . « Le manuel de procédure a été élaboré pour satisfaire à la demande des populations à la base qui souhaitaient s’assurer que le Plan sera mis en œuvre avec le maximum de transparence » a indiqué à la fin des travaux, Paul Tasong, le coordonnateur national du Plan présidentiel de reconstruction et de développement des deux régions concernées. Par ailleurs, il a précisé que celui-ci vise à décliner « les différentes mesures à prendre par les différents bénéficiaires et les victimes de la crise pour prétendre bénéficier du Plan, ceci sous la très haute directive du président de la République, S.E Paul Biya qui a nous a demandé de nous assurer qu’aucun bénéficiaire, qu’aucune victime de la crise ne soit laissé sur la touche ».
En concluant les travaux d’hier, le président du Comité de pilotage a insisté sur le fait que la démarche inclusive pour le succès de ce plan « commande d’associer clairement toutes les parties prenantes, à tous les niveaux et à toutes les étapes ». Et pour cela, selon Balungeli Confiance Ebune, une place importante sera accordée aux jeunes et aux femmes dans les différentes étapes de la mise en œuvre de celui-ci. Il a également rassuré les populations sur le terrain en indiquant que des dispositions sont en train d’être prises pour permettre la reconstruction des documents et des pièces personnels qui ont été détruits pendant la crise. Dès la semaine prochaine, le Comité de pilotage entend organiser des séances de formation à l’intention des différents acteurs qui devraient aider à collecter les données sur les populations bénéficiaires. Question de permettre que soit effectivement mise en œuvre, la volonté de reconstruction exprimée par le président de la République à travers cet outil. Prenaient également part à la séance d’hier, de nombreux membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique, les gouverneurs des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et de nombreux acteurs de la société civile.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps