Politique

Manifestations annoncées par le MRC : la mise en garde du gouvernement

Dans un communiqué signé hier, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi relève qu’aucune manifestation ne peut être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré est le lancement d’un mouvement insurrectionnel. Le porte-parole du gouverneme

Le gouvernement de la République a pris connaissance des appels à l’insurrection et au renversement des institutions de la République, par des responsables d’un parti politique.

Le gouvernement rappelle que ces faits sont prévus et réprimés par le Code pénal et les dispositions pertinentes de la loi n°2014/028 du 23 décembre 2014 portant répression des actes de terrorisme.

Le gouvernement de la République tient à rappeler qu’aucune manifestation ne saurait être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré en est le lancement d’un mouvement insurrectionnel et le renversement d’institutions républicaines démocratiquement élues.

Par conséquent, tous ceux qui s’associeront à un tel projet devront s’attendre à en répondre devant les instances judiciaires compétentes.

Les forces de sécurité prendront à cet égard toutes les mesures nécessaires pour assurer fermement le maintien de l’ordre public et de la paix sociale.

 

Fait à Yaoundé, le 15 septembre 2020

 

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement

(é) René Emmanuel SADI

 

 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps