Sports

Nécrologie : Claude Nzoundja est mort

L’ancien président de Diamant de Yaoundé, Claude Nzoundja, est décédé hier à l’Hôpital général de Yaoundé de suite de maladie. Celui qui aura présidé aux destinées de ce club de 1985 à 1992 s’était éloigné du monde du football pour se consacrer aux choses spirituelles. Sous sa férule, Diamant aura été demi-finaliste de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1988. Lors de l’épopée du Mondial 1990, certains joueurs de l’aventure italienne figuraient dans son effectif. Notamment d’André Kana Biyick, Emile Mbouh Mbouh, feu Benjamain Massing. Deux ans plus tôt, ils avaient déjà remporté la Coupe d’Afrique des Nations de 1988 au Maroc. 
Claude Nzoundja s’était aussi illustré par sa manière de gérer son club. Aussi bien les joueurs que les entraîneurs étaient salariés. Dans la première catégorie, il n’était pas rare qu’un joueur perçoive la somme de 400.000 F à la fin de chaque mois. Résultat des courses, la plupart des joueurs rêvaient d’y évoluer. D’autant plus que tout se passait dans des bonnes conditions de travail. Agé de 68 ans, Claude Nzoundja était resté passionné de football. Tout en regrettant que les principaux acteurs que sont joueurs, arbitres et entraîneurs soient toujours considérés comme la dernière roue du carrosse. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps