Société

Vacances sans sida : dans le vif du sujet

C'est le 9 septembre dernier que la 18e édition de la campagne de sensibilisation des jeunes par les jeunes a été lancée à Yaoundé, par le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Santé publique, chargé de la lutte contre les épidémies et les pandémies, Alim Hayatou. Ceci sur le thème, « VIH ou Covid-19, vous pouvez vous protéger. Restez en vie. » 600 pairs éducateurs ont été mobilisés dans les 10 régions du pays dont 125 dans le Centre. Leur mission, sensibiliser 700 000 jeunes scolarisés ou non sur les IST, le VIH, le sida et les mesures barrières contre le Covid--19. Amener 50 000 jeunes à connaître leur statut sérologique et distribuer un million de préservatifs masculins et féminins. L'accent étant mis cette année sur la communication digitale, à la place des rassemblements, ils ont aussi pour rôle d'éduquer le maximum de personnes via les réseaux sociaux. Avant leur déploiement, les pairs éducateurs ont reçu la méthodologie à adopter. Alors, un peu plus d'une semaine après le début de la campagne « Vacances sans sida », où en est-on? Combien de jeunes ont déjà été touchés ? Pour en savoir plus, CT s'est approché du secrétaire exécutif de Synergies africaines contre le sida et les souffrances, cheville ouvrière de cette campagne initiée en 2003 par la première dame du Cameroun, Mme Chantal Biya. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps