Société

Lutte contre la poliomyélite : près de cinq millions d’enfants ciblés

Le premier tour des journées locales de vaccination s’est déroulé dans six régions du pays le week-end dernier, tandis que le second tour est annoncé du 9 au 11 octobre prochain.

Deux gouttes du liquide vaccinal versées dans la bouche d’un enfant de cinq ans. Ce geste de Léonard Mani, représentant du gouverneur de la région du Centre, effectué à la mairie de Yaoundé VI vendredi dernier, marquait ainsi le lancement officiel des journées locales de vaccination contre la poliomyélite. Cette opération concernant 30 districts de santé du Centre, est prévue du 18 au 20 septembre et du 9 au 11 octobre à venir. La mise en route de cette campagne s’est tenue au cours d’une cérémonie riche en animations, mais surtout en sensibilisation. 
C’est dans cette commune de Yaoundé VI, précisément dans le district de santé de Biyem-Assi, qu’un cas de poliovirus de type vaccinal a été détecté en août dernier. Sont concernés par cette immunisation de masse, 4 876 620 enfants de 0 à 5 ans, des régions de l’Adamaoua, Est, Extrême-Nord, Littoral et du Nord où des cas de poliovirus ont également été enregistrés. « Comme le district de santé de Biyem-Assi a été touché, la délégation régionale de la Santé pour le Centre a voulu que le lancement de la campagne se fasse ici, afin d’attirer l’attention des populations que le virus est en circulation dans le district. Pour protéger les enfants, les familles doivent accueillir favorablement cette campagne et ouvrir les portes aux agents qui sont sur le terrain », a confié Gisèle Bete, chef de district de santé de Biyem-Assi. Afin d’atteindre l’objectif de ce district de santé, à savoir vacciner 162 000 enfants, un déploiement massif des agents sociaux s’impose. 
Vu le contexte sanitaire actuel marqué par la pandémie de Covid-19, accentué par la désinformation sur la vaccination, 260 mobilisateurs sociaux sillonnent depuis le 16 septembre dernier les artères du district à travers le porte-à-porte, dans les formations sanitaires et dans les lieux de grands rassemblements (marchés, gares et églises) pour édifier les parents sur le bien-fondé de la vaccination contre la polio. Et Plus de 350 équipes dont 752 personnes sont sur le terrain depuis vendredi pour procéder à la vaccination des enfants. Un important appui en matériel a été offert par les partenaires techniques et financiers pour un bon déroulement de la campagne et définitivement barrer la route à cette affection. Covid-19 oblige, les équipes de vaccination sont munies de masques de protection et de gels hydro-alcooliques. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps