Tchad: une dizaine d’opposants libérés

Arrêtés le 17 novembre dernier alors qu’ils manifestaient à N’Djamena contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement en vue de faire face à la crise économique que traverse le Tchad, une dizaine d’opposants ont été relaxés mercredi dernier. A l’audience de mercredi dernier, la justice tchadienne a désapprouvé la police à l’origine de ces interpellations. Dans ses réquisitions, le parquet a fait savoir que l’on ne doit pas mêler la justice dans les affaires politiques. Puis, le juge a libéré les personnes interpellées pour infraction non constituée.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

 

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

 

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

 

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

 

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category