Société

Leadership scolaire dans l’Adamaoua : 30 directeurs d’école formés

Ils se sont appropriés des outils leur permettant de devenir de bons managers du 16 au 18 septembre à Ngaoundéré.

hristian Adeh, directeur de l’école publique bilingue de Gangassaou dans le département de la Vina et Marguerite Vanabsorti Houlcao, directrice d’école publique Gboutou dans le Mbéré aspirent à être de bons leaders et managers. Ils font partie des 30 responsables d’écoles primaires de la région de l’Adamaoua, participants à un séminaire de renforcement de leurs capacités sur le leadership et la gestion du 16 au 18 septembre à Ngaoundéré. « Cette formation va me permettre de mieux planifier mes activités, enseigner, évaluer le chemin parcouru et affronter les défis du leadership qui vont se présenter à moi sur le terrain. Nous devons être des exemples pour les autres et notre pays », a confié Marguerite Vanabsorti Houlcao. A sa suite, son collègue Rinwa Mathias Godkreo, directeur de l’école publique de Djouzami dans le département du Mbéré a indiqué qu’ « auparavant, nous éprouvions des difficultés à organiser notre travail dans nos établissements scolaires. Et ces problèmes avaient une influence négative sur les rendements de nos élèves. Pendant trois jours, nous avons appris à les recenser, à planifier les actions à mener pour les résoudre et savoir les intégrer afin que le succès soit au rendez-vous. » Pour tous les bénéficiaires, cet apprentissage sur le leadership et la gestion est un coup de pouce en cette veille de rentrée scolaire. Ces rudiments acquis leur permettront de mieux travailler même si au final il faudra le mesurer sur le terrain. 
Au cours des travaux, Zacharie Collens Komguep Nguemnang, inspecteur coordonnateur des enseignements pour l’éducation de base dans l’Adamaoua par ailleurs formateur s’est réjoui de cette initiative du projet MGD//FFE Program implémenté par l’Ong Nascent Solutions. « Nous leur avons appris à travers des modules de formation comment rendre leurs écoles plus efficaces avec des plans d’action bien encadrés. Cela leur permettra en tant que bon leader et manager de relever certains défis en collaboration avec tous les maillons de la chaîne éducative dans leurs établissements respectifs », a rassuré le formateur. Pour l’expert, un directeur d’école primaire a besoin d’un leadership efficace pour bien gérer son personnel et d’une planification efficace qui sont des outils essentiels dans la mise sur pied d’un plan de développement scolaire. Ceci avec le concours de toute la communauté éducative (enseignants, parents, élèves).
Cette stratégie est une façon d’aider les écoles primaires du Cameroun surtout celles qui se trouvent en zone rurale à mieux s’assumer et s’autogérer. Dans le cadre de ce type de formation, l’Ong Nascent Solutions 100 autres directeurs d’école seront formés dans la région du Nord et 18 à l’Est. Financé par le département d’agriculture des Etats-Unis (USDA), son objectif d’a pporter une formation pratique à ces responsables afin d’assurer le bien-être des enseignants et des élèves dont ils ont la charge. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps