Société

Dépistage : des femmes enceintes encouragées

Face au relâchement des mesures barrières observé ces derniers jours, le Dr Linda Esso a invité hier les futures mères à plus de vigilance pour leur sécurité et celle du fœtus.

La situation épidémiologique actuelle du Covid-19 dans notre pays affiche plus de 20.000 cas confirmés. Dans ce lot, 83 femmes enceintes ont été recensées avec un décès enregistré. Des données qui montrent que les futures mères ne sont pas l’abri. Hier, au cours du point de presse quotidien sur l’évolution de la maladie au Cameroun, le Dr Linda Esso, sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les maladies au ministère de la Santé publique a une fois de plus invité les futures mamans à plus de vigilance. « Leur état entraînant une baisse de l’immunité peut conduire à développer des formes graves de la maladie mettant deux vies en danger. Il est donc important pour elles de respecter les mesures barrières, afin d’éviter d’arriver au stade de sévérité de la maladie », a-t-elle conseillé. Le Dr Linda Esso, a également rappelé que des symptômes tels que la toux, la fièvre, la fatigue doivent alerter et conduire les femmes enceintes à appeler directement le 1510. Ou à se rendre à l’hôpital. « Nous vous assurons que des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité des patients et particulièrement celle des femmes enceintes. Nous les invitons ainsi à prendre le chemin de l’hôpital pour des consultations pré et post natales », a rassuré la responsable au Minsanté. Avant d’exhorter ces femmes enceintes comme le reste de la population à ne pas hésiter à se faire tester dans les sites de dépistage mis en place par le gouvernement dans les différents districts de santé. 
D’autre part, elle a fait savoir que, des recherches liées à l’impact clinique du Covid19 sur les aspects materno-fœtales de la grossesse révèlent que le risque de transmission du virus de la mère à l’enfant est minime. « Toutefois, il a été observé dans certains pays une possible transmission du covid-19 pendant la grossesse ou l’accouchement de la mère à l’enfant. En attendant que les résultats approfondis des recherches soient disponibles toutes les femmes enceintes y compris celles dont l’infection est confirmée ou soupçonné bénéficient de soins de qualité pendant l’accouchement dans nos différentes formations sanitaires », a rassuré la responsable au Minsanté. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps