Economie

Marthe-Sandrine Mpollo : une avance sur les frais médicaux

Cette scientifique vient de recevoir le premier prix et le prix spécial féminin pour son application facilitant l’accès aux soins de santé au plus grand nombre.


Pour Marthe-Sandrine Mpollo, co-fondatrice et directrice exécutive de NaYa Limited, l’objectif en participant à ce concours était clairement de recevoir un prix. Mais en avoir deux représente pour elle la validation d’un projet à fort impact social. C’est en effet ce projet qui a remporté le premier prix du Poesam 2020, mais aussi le prix spécial féminin. A la clé, trois millions de F. « Dans le cadre du concours Poesam, nous avons présenté notre service d’avance de frais médicaux qui permet aujourd’hui aux patients qui ont peu d’argent de se rendre en pharmacie, d’obtenir leurs médicaments et de payer plus tard. Le paiement différé des soins médicaux que nous facilitons est une solution gagnante pour tous les patients car elle permet de se faire soigner même quand ils n’ont pas assez d’argent», explique Marthe-Sandrine Mpollo, titulaire d'un doctorat en cancer et biologie cellulaire de l'Université de Cincinnati, aux États-Unis. 
Comment ça fonctionne? « L’inscription est gratuite. Le paiement différé des factures médicales et frais de service que nous offrons s’adapte parfaitement aux revenus intermittents de la majorité des personnes. Les avances de frais médicaux de NaYa sont offertes sur une application digitale, accessible dans les hôpitaux et pharmacies affiliés à NaYa. Les patients accèdent à l’application en pharmacie ou à l’hôpital pour faire une demande d’avance de frais médicaux», explique celle qui revendique plus de 10 ans d'expérience dans le développement de solutions de santé. Le service est actuellement disponible dans trois pharmacies de la ville de Yaoundé et devrait bientôt s’étendre à d’autres et à Douala. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps