Effondrement d’une église au Nigeria: 60 morts à Uyo

L'effondrement du toit d'un lieu de culte évangélique a fait de nombreuses victimes samedi dernier dans le sud-est du Nigeria.

Dimanche, les services de secours annonçaient au moins 60 morts dans  l’effondrement du toit d’une église évangélique dans la localité d’Uyo dans l’Etat d’Akwa Ibom (sud-est du Nigeria). L'église Reigners Bible Ministry y organisait un rassemblement de fidèles quand le toit de l'église, qui était encore en construction, s'est effondré sur la foule. Le gouverneur de l'Etat d’Akwa Ibom, Emmanuel Udom, se trouvait sur les lieux au moment de l’accident. Mais il y a réchappé et a déclaré deux journées de deuil dans l'Etat. Ce lundi après-midi, il tiendra une cérémonie d'hommage aux victimes. Dimanche au moment où nous mettions sous presse, le bilan définitif du drame n’avait pas été établi de façon précise. Les secours s’activaient encore pour sortir des accidentés des décombres. Et dans un communiqué lu par son porte-parole, le gouverneur de l’Etat d’Akwa Ibom a appelé au calme et au recueillement pour les blessés et les morts.
Dès samedi soir, le président nigérian Muhammadu Buhari a présenté ses condoléances au nom de sa famille mais aussi de la nation entière. L’émoi est du reste général dans le pays depuis l’annonce de ce drame. Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident survient dans le pays. En septembre 2014, 116 personnes avaient trouvé la mort à Lagos dans l'effondrement d'une auberge appartenant au célèbre télévangéliste nigérian TB Joshua. A l’époque, le drame avait été attribué à des défaillances structurelles d’un édifice qui abritait des centaines de fidèles. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie