Economie

Lutte contre la vie chère : un air de rentrée

Manuels et fournitures scolaires mais aussi produits de grande consommation sont proposés à des prix promotionnels aux consommateurs depuis hier au Boulevard du 20 mai à Yaoundé.

Livres et fournitures scolaires notamment cahiers, cartables, stylos et autres denrées alimentaires (riz, huile, sucre, lait, conserve, farines, pâtes alimentaires) sont des produits de grande consommation exposés depuis hier, 28 septembre au Boulevard du 20 mai à Yaoundé. On y trouve également de la viande de bœuf et de porc ainsi que d’autres produits vivriers frais (plantain, macabo, manioc, pommes de terre et ignames). Sur les étals également des cageots de tomates, oignons, ail, poireaux, poivrons et autres condiments  font aussi partie de ces produits vendus dans le cadre de la foire dénommée « Rentrée commerciale » organisée par le ministère du Commerce (Mincommerce). Elle est prévue du 28 septembre au 09 octobre 2020.
Bien qu’il n’y ait pas encore grande affluence, l’on note tout de même l’installation en cours de nombreux commerçants sur le site. Certains installés déjà, comme le boucher Souleyman, dévoilent les prix. Il propose par exemple le kg de viande sans os à 2600 F au lieu de 2800 F  dans les marchés traditionnels. Le kg de viande avec os est vendu 2050 F, le prix public marché étant de 2100 F. « Le fait de vendre le même produit à de nombreuses personnes permet de rentrer dans ses frais », ajoute-t-il. Comme l’explique Philémon Ango Essama, chef de service régional de la promotion et du suivi des activités commerciales au Mincommerce, ce département ministériel travaille avec des partenaires commerciaux qui n’hésitent pas à baisser les prix de ces produits. 
Pour ce qui est de la vente des manuels scolaires, les librairies les plus en vue de la ville sont pour l’heure en train de s’installer sur le site. « Ces articles seront vendus aux prix homologués », précise Philémon Ango Essama qui ajoute également que pour ce qui est des prix pratiqués sur le site, il y a une marge de réduction allant de 50 et 1000 F dépendamment du produit vendu. L’on retient que cette opération a pour principal objectif d’accompagner les parents pendant les rentrées scolaires. « Il est question de les aider à faire un peu d’économies en dégageant de l’argent pour acheter d’autres denrées », explique le chef service de la promotion. A ce sujet justement, Madeleine A., employée dans une banque de la place rencontrée sur le site explique que les prix pratiqués ici lui permettent de faire de petites économies. « J’ai acheté de la viande sans os moins chère que sur les marchés et je compte également prendre les manuels et fournitures scolaires sur place. C’est surtout cela l’avantage de cette opération : acheter de nombreux produits sur place, je gagne beaucoup », se réjouit-elle. L’on observe que depuis quelques années, certains stands proposent aussi des objets d’art, des vêtements et produits de médecine traditionnelle.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps