Nécrologie: Le Bâtonnier de l’Ordre est mort

Charles Tchakoute Patie s’est éteint hier en France des suites de maladie.

Me Charles Tchakoute Patie est mort. Le bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun s’est éteint hier en France des suites de maladie. A en croire le secrétaire de l’Ordre des avocats, Me Memong Philippe, la nouvelle a été confirmée dimanche matin par la représentante de l’Ordre dans le Littoral. « La dernière fois que je l’ai appelée, je suis tombée sur son assistante. C’est elle qui m’apprenait qu’il a été évacué en Europe pour des soins. Je ne parvenais plus à l’avoir », souligne le secrétaire de l’Ordre, encore sous le choc.

Read also : Médias : la crédibilité de l’information en question

Me Charles Tchakoute Patie s’éteint ainsi alors que son mandat était encore en cours. En effet, il a été élu par ses pairs le 25 novembre 2018, au terme d’une assemblée générale de l’Ordre des avocats tenue à Douala, pour un mandat de deux ans. Inscrit au tableau des avocats du Cameroun le 16 janvier 1992, Me Charles Tchakoute Patie était spécialisé dans le contentieux des affaires. En plus d’être bâtonnier du Cameroun, il occupait jusqu’ici les fonctions d’arbitre à la Cour commune de justice et d’arbitrage, arbitre au Centre permanent d’arbitrage et de médiation du Centre africain pour le droit et de développement. Il fut également ancien avocat au Tribunal pénal international pour le Rwanda et à la Cour pénale internationale. Me Charles Tchakoute Patie décède à l’âge de 57 ans, après avoir succédé à Me Ngnie Jackson Kamga comme bâtonnier.

Read also : Oil Transportation : New Quay Goes Operational

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category