Barreau du Cameroun : Me Claire Atangana-Bikouna à l’intérim

Cette avocate spécialiste du droit des affaires va assurer les fonctions de bâtonnier, après le décès de Me Charles Tchakoute Patie le 4 octobre dernier.

Me Claire Atangana-Bikouna est le nouveau bâtonnier du Cameroun. L’avocate assure l’intérim, suite au décès du bâtonnier Me Charles Tchakoute Patie, survenu le dimanche 4 octobre dernier. En effet, le conseil de l’Ordre s’est réuni en session extraordinaire ce même jour par visioconférence. Il a ainsi acté de la prise d’intérim du poste de bâtonnier par Me Atangana-Bikouna, en sa qualité de membre du Conseil de l’Ordre le plus ancien. Cette décision intervient conformément aux dispositions de la loi du 19 décembre 1990 portant organisation de la profession d’avocat. L’article 53 stipule en effet que, « le Bâtonnier doit être de nationalité camerounaise. Il est rééligible une fois. En cas de décès, démission, empêchement ou radiation du Bâtonnier, l’intérim est assuré par le membre du conseil de l’Ordre le plus ancien dans l’ordre d’inscription au tableau. »

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Diplômée en droit des affaires à la faculté de droit et d’économie d’Aix-Marseille en France, Me Atangana-Bikouna est inscrite comme avocate au Barreau du Cameroun en 1991. Après avoir été associée à Me Eba’a Manga, elle va exercer en cabinet individuel à Yaoundé dès 2012. Membre du conseil de l’Ordre de 2008 à 2012, puis de 2015 à ce jour, elle est notamment responsable de la formation des avocats en stage et représentante du bâtonnier dans les régions du Centre, du Sud et de l’Est. Ses domaines de compétence sont le droit civil, l’adoption internationale, le droit commercial, le droit des affaires, ainsi que le droit pénal général, le droit pénal des affaires et la médiation.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Après 30 ans d’exercice de la profession d’avocat, Me Atangana-Bikouna jouit de plusieurs casquettes. Elle est, entre autres, membre du groupe de travail du Barreau du Cameroun, du comité secteur judiciaire-secteur privé et du comité de suivi saisie-attribution de créances au ministère de la Justice ; médiateur au Centre permanent de médiation et de l’arbitrage du Cadev ; membre de la cellule de lutte contre la corruption au ministère du Développement urbain ; administrateur à l’Agence de promotion des investissements de 2011 à 2014 ; ainsi que membre du comité d’expert chargé de l’analyse, de la relecture et de la validation des propositions de l’expert consultant dans le cadre de l’avant-projet de Code civil de 2011 à 2013. Me Atangana-Bikouna est la première femme à occuper ces fonctions de bâtonnier.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category