Sports

Préparation du CHAN 2021 : les Lions A’, le statu quo

Comme samedi dernier, le Cameroun et le Soudan du Sud se sont séparés hier au Stade Ahmadou Ahidjo sur un score nul et vierge.

Les matchs se suivent, les joueurs changent et la sélection amateur peine encore à trouver le chemin des filets. Pour son troisième match de préparation depuis le stage en cours, le deuxième face au Soudan du Sud après celui de samedi dernier, le Cameroun a enregistré un match nul sans but. Hier au Stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé, Yves Clément Arroga a bouleversé son 11 de départ. Seuls Junior Dande et Yannick Ebongue, capitaine du jour, sont maintenus. Il faut préciser que depuis le dernier match, huit joueurs ont quitté la tanière au profit de cinq autres parmi lesquels Joël Ndzana, titularisé dans l’axe de la défense.

Hier encore, les Lions A’ ont montré les mêmes carences affichées depuis plusieurs mois. A savoir : une animation offensive manquant de percussion et de dynamisme, l’absence de lucidité devant les buts et ce fameux joueur trait d’union entre la défense et l’attaque. En première période face à une formation sud-soudanaise regroupée qui lui a laissé la possession, le Cameroun est loin d’appliquer le projet de jeu implémenté depuis plusieurs mois par le staff technique. Les Lions A’ sautent systématiquement la ligne du milieu de terrain pour trouver les attaquants qui font face à des silhouettes élancées. Les Camerounais vont cadrer deux fois sur une volée de Man Ykre Dangmo qui va perdre son face-à-face avec le portier sud-soudanais à la 39e minute.

Manquant d’explosivité lors de la première manche, les Lions A’ vont montrer du léger mieux durant la seconde manche. L’entrée de Samuel Nlend va faire du bien à l’équipe. La frappe spontanée de l’attaquant de l’Union de Douala passe de peu à côté du cadre à la 63e minute. Deux minutes plus tard, sur un mauvais renvoi de la défense adverse sur corner, Yannick Ebongue décoche un tir claqué de nouveau en corner. Maladroit devant, voire en panne d’inspiration, le Soudan du Sud se permet d’initier des remontées rapides en quelques touches de balle. Des séquences d’aplomb dans le jeu qui ont failli se concrétiser à la 75e minute. Sur une hésitation de Doh Moukoko, Tito Okello se présente face à Junior Dande. Dans la précipitation, il envoie le ballon dans le décor. Le Cameroun s’en tire plutôt bien avant la fin du stage programmé pour ce dimanche.       

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps