Politique

Lom-et-Djérem : duel Rdpc-Undp en vue

La formation politique de Bello Bouba Maïgari, a décidé de concentrer ses efforts dans ce département, en affrontant le parti du flambeau.

Dans la région de l’Est, le Lom-et-Djérem sera certainement le point chaud des élections régionales du 6 décembre prochain. Un département où le Rdpc et l’Undp vont s’affronter aux urnes pour 21 sièges de délégués régionaux. On pourra donc parler à juste titre, de la bataille du Lom-et-Djérem. Du côté de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), priorité est donnée, après les investitures, à l’affinement des stratégies de campagnes. Selon Adamou Abdon, maire de Garoua-Boulaï et membre du comité central de l’Undp, il n’est pas question de disperser les énergies, notamment dans les trois autres départements, que sont le Haut-Nyong, la Boumba-et-Ngoko et la Kadey.

Dans ces trois unités administratives, ce parti n’a aucun conseiller municipal, constituant le collège électoral. Un choix réaliste de l’Undp qui se justifie donc par le fait que le parti ne contrôle que la seule commune dans le département. Il s’agit des 25 conseillers municipaux de Garoua-Boulaï, commune arrachée de haute lutte lors des dernières consultations municipales. « On ne saurait dévoiler ici nos chances de réussite de peur que l’adversaire ne les exploite. Les difficultés ne s’entrevoient pas », affirme le cadre du parti de Bello Bouba Maïgari. Il ajoute que « l’Est, et singulièrement le Lom-et-Djérem accuse un retard depuis 60 ans et c’est toujours les mêmes acteurs d’en face qui reviennent. Ils font la rotation et n’apportent rien pour l’épanouissement du peuple, malgré toutes les potentialités que Dieu nous a données et que nous devons transformer en projets pour notre bien-être ».

 Pour sa part, le Rdpc garde la main et sa sérénité, avec les sept communes, placées sous son contrôle, avec environ 175 conseillers municipaux. Après la publication des listes, l’heure est ici aux préparatifs du déploiement de la campagne. La victoire sans bavure des listes du Rdpc est une question d’honneur pour le chef de la délégation permanente départementale du Comité central du parti dans le Lom-et-Djérem, le sénateur Badel Ndanga Ndinga.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps