Dépôts pétroliers : protection rapprochée

La rencontre annuelle d’hier avec les acteurs du secteur avait pour objectif d’évaluer et d’échanger sur les performances au niveau des différentes unités de stockage.

Les chefs de dépôts de la Société camerounaise des Dépôts pétroliers (SCDP) se sont retrouvés hier à Yaoundé. C’était dans le cadre de leur traditionnel séminaire sous le thème : « Enjeux et défis de la sécurisation des approvisionnements en produits pétroliers ». Présidée par le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, cette rencontre de trois jours a pour objectif principal d’échanger et d’outiller davantage le personnel afin qu’il s’adapte aux nombreuses et différentes mutations survenant dans le domaine d’activités. Le Minee a indiqué que l’Etat, au travers de la structure des prix pétroliers, a revalorisé le droit de passage de la SCDP pour lui permettre de mener à bien un certain nombre d’investissements, dont la sécurisation des sites et l’augmentation des capacités de stockage dans les dépôts existants. Bien plus, il vient d’instruire la relance de la construction du terminal à hydrocarbures de Kribi. « C’est un projet stratégique et de souveraineté  que nous pouvons voir se réaliser à court terme », s’est réjoui Gaston Eloundou Essoma.

Pour sa part, le directeur général de la SCDP, Véronique Moampea Mbio, a félicité les chefs de dépôts pour leur engagement au travail. Une attitude selon elle, qui permet à date, à la SCDP de tenir le pari d’approvisionner le marché camerounais en produits pétroliers malgré l’arrêt des activités de la Sonara, suite à l’incendie dont elle a été victime l’année dernière.

En perspective donc, notamment sur le plan technique, l’on pressent une amélioration des performances manifeste à travers la mise en œuvre d’un certain nombre de projets, et de ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category