Présidentielle burkinabè : le fichier électoral est fiable

La mission d’experts internationaux a conclu que ledit document ne contient pas d’irrégularités de nature à entacher la crédibilité du scrutin du 22 novembre prochain.

Au terme d’une semaine, les 22 experts internationaux commis à l’audit du fichier électoral en prélude à la présidentielle du 22 novembre prochain ont rendu leur copie hier. A la demande de l’opposition burkinabè, ce comité ad hoc avait pour mission d’évaluer la conformité du fichier électoral et du Code électoral. A l’heure du bilan, la mission d’experts se dit satisfaite de la conformité de ce document. « La Céni a garanti l’unicité de chaque électeur, en procédant à un important dédoublonnage des enrôlements multiples, avec un million 425 725 enregistrements identifiés et supprimés sur la totalité de la base de données de 2012 à 2020. Ces opérations ont ainsi permis de garantir le caractère inclusif du fichier électoral burkinabè, qui atteint aujourd’hui 6 millions 490 926 électeurs… », a souligné Cyril Kulnevic, chef de la délégation


Read also : Congo : une deuxième raffinerie en chantier

Cependant, les experts internationaux déplorent quelques imperfections, à l’instar de l’accumulation non maîtrisée d’électeurs décédés, estimés à environ 320 000 personnes. Ce qui n’empêche pas pour autant l’organisation du scrutin. « C’est un fichier de qualité, qui a été réalisé dans des conditions très difficiles, qui est fiable et qui permet donc d’aller à des élections en confiance », a relevé Antoine Michon, directeur des Affaires politiques et de la gouvernance démocratique de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Minaté Samaté, commissaire aux Affaires politiques de l’Union africaine (UA), a laissé entendre que cet audit est une contribution importante à la tenue d’élections apaisées le 22 novembre 2020.


Read also : Covid-19 Vaccine : G7 Members Pledges Extra Funding

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category