Economie

Gouvernance foncière : des fonds pour l’attribution des terres

Des contrats de subvention ont été signés le 26 octobre dernier entre le Centre pour l’environnement et le développement et les organisations locales de la société civile.


65 millions de F. C’est le montant des contrats de subvention signés le 26 octobre dernier entre le Centre pour l’environnement et le développement (CED) et les organisations de la société civile, bénéficiaires de ces fonds. « Quatre organisations venant des régions du Nord, de l’Est, du Littoral et de l’Ouest ont été sélectionnées à la suite d’un processus très rigoureux et elles ont reçu des enveloppes dont la moyenne est de 17 millions de F chacune », explique le secrétaire général du CED, Samuel Nguiffo. D’après lui, c’est la troisième fois que le projet s’associe à des organisations de la société civile. Lesdits bénéficiaires recevront également des consignes sur la manière dont la mise en œuvre de leur projet sera faite, notamment l’attribution des terres aux déplacés. 
Mais l’on sait déjà que ces fonds alloués par l’Union européenne serviront à organiser des ateliers de sensibilisation des différents acteurs s’impliquant dans la gestion des questions liées aux terres et aux ressources. Il s’agit des déplacés internes fuyant les conflits dans leurs localités, chefs traditionnels, autorités administratives, responsables du ministère en charge des Forêts. Ils sont réunis afin de prendre des décisions pour permettre aux nécessiteux de pouvoir s’installer, avoir de l’espace et cultiver les terres. Pour Pelerine Flaure Tchatat, présidente de l’association Avocats sans frontières humanitaires au Cameroun, et bénéficiaire venant de l’Ouest, en attendant le début du projet, l’heure est au repérage.  « Nous allons organiser des prises de contact et effectuer des visites de terrain, question de voir quelles sont les demandes les plus sensibles », explique-t-elle. Le SG du Centre a souligné que cette convention rassemble les bénéficiaires du dernier programme de subventions du projet Land Cam qui contribue à l’amélioration de la gouvernance foncière au Cameroun. Un projet mis en œuvre par le CED, le réseau de lutte contre la faim et l’Institut international pour l’environnement et le développement.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps