Société

Ecole national des Travaux publics : un savoir-faire qui s’affiche

Hier, le ministre des Travaux publics a prescrit aux responsables de cette institution de tout mettre en œuvre afin que l’établissement soit aussi un grand centre de recherche.

Les étudiants de l’Ecole nationale supérieure des travaux publics ont du talent à en revendre. Constat fait hier, par Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics (Mintp) et Armand Djodom, secrétaire d’Etat auprès du ministre, chargé des Routes, lors d’une visite de travail. À l’occasion, les étudiants ont exposé leur savoir-faire dans plusieurs stands. Celui des habitations miniatures a le plus attiré l’attention. On a pu voir des « mini-maisons » réalisées à base de matériel local notamment de l’argile, du bambou de Chine ou encore du raphia. Pour les exposants, il s’agit de maisons durables, moins coûteuses et surtout écologiques. Des projets visant l’amélioration des sites touristiques et certains quartiers comme Mokolo ou le Centre administratif ont également été présentés au ministre et son équipe. 
Mais avant, le Mintp et sa suite ont pu découvrir le circuit de formation des ingénieurs et des techniciens des travaux de génie civil au Cameroun. De l’amphi 500 en passant par la bibliothèque, le laboratoire hydraulique, topographique et le gymnase. Le ministre des Travaux publics et le Secrétaire d’Etat, ont apprécié la qualité des bâtiments construits dans l’enceinte de l’établissement ainsi que les efforts menés par les responsables de l’Ecole, pour davantage améliorer la qualité des infrastructures et surtout des enseignements dispensés. Pour clôturer la descente, le ministre Nganou Djoumessi a tenu une séance de travail au cours de laquelle, il a invité les responsables de l’Ecole nationale supérieure des travaux publics à tout mettre en œuvre pour que l’établissement soit aussi un grand centre de recherche. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps