Société

Extrême-Nord : des actes de naissance pour 700 enfants

Une association caritative parrainée par Boniface Bayaola, secrétaire d’Etat au Minesec vient de régulariser la situation de ces élèves.

700 écoliers du département du Mayo-Danay, région de l’Etrême-Nord, viennent de recevoir leurs actes de naissance. Un don de l’Association des compétences pour une vie meilleure (ASCOVIME) que préside Dr Guillaume Bwelle. Ses collaborateurs et lui-même ont fait le déplacement de Tchatibali dans le département, à l’occasion de la cérémonie de distribution de ces actes d’état civil. C’était sous le regard de Boniface Bayaola, parrain de l’événement et digne fils du Mayo-Danay. En plus de ces actes de naissance, les bénéficiaires sont rentrés les bras chargés de fournitures scolaires : cahiers, crayons, stylos à bille, traceuses… Cette cérémonie était présidée par le sous-préfet de l’arrondissement de Tatchibali, en présence du délégué départemental de l’Education de base du Mayo-Danay. Quatre arrondissements du Mayo-Danay ont ainsi bénéficié de l’appui de l’ASCOVIME. Il s’agit des arrondissements de Kalfou, Doukoula-Karhay, Tchatibali et Datchéka.
Selon les affirmations de Djakissam Noga, directeur de l’Ecole publique de Youayé-Mbogué à Tchatibali, sur les 75 élèves inscrits cette année scolaire dans son établissement en classe de CM2, seuls 34 ont un acte de naissance. Pour le délégué départemental de l’Education de base du Mayo-Danay, la réalité est autre. « On peut même affirmer que rien que le tiers d’élèves disposent de cette pièce capitale », a confié Djaoyang. On comprend ainsi aisément la joie qui animait la communauté éducative le 27 octobre dernier lors de la distribution de ces précieux documents. En chœur et comme s’ils s’étaient préparés à cet exercice, les bénéficiaires scandaient : « Merci ASCOVIME, merci Bayaola ».
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps