Ngaoundéré : 53 boutiques incendiés

C’est le bilan d’un le feu déclaré dans la nuit du 5 novembre dernier non loin du port sec situé sur le plateau de Mardock dans le 2e arrondissement de la ville.


Read also : Solidarité chez les enseignants : union sacrée autour de la craie

Il ne reste plus que du charbon et des cendres de 53 boutiques ravagées par les flammes aux premières heures de la matinée du 6 novembre dernier. A la gare marchandise de Ngaoundéré, quelques commerçants constitués pour la plupart de revendeurs de pièces détachées automobiles et motos ont vu leurs marchandises partir en fumée. Il s’agit des accessoires de voitures, des produits de nettoyage et d’entretien de véhicule, pneus, amortisseurs, disques de freins, roulements ou plaques de freins, et bien d’autres pièces détachées et de rechange pour automobiles et motos. A l'entrée de ce marché, c’est une forte odeur de brûlé qui agresse les narines de tout visiteur et par endroits, on aperçoit encore quelques étincelles et la fumée qui s'élève sur les débris. Attroupés, les passants, commerçants, clients et curieux sont restés impuissants devant les flammes. « Le feu s’est déclenché aux alentours de 23h, lorsque je revenais du quartier Gadamabanga. C’est ainsi qu’on a alerté les éléments de sapeurs-pompiers. Malgré leur venue rapide, ils n’ont pas pu maîtriser la furie des flammes », témoigne Abdoulaye Souley, un riverain. 


Read also : Plan triennal spécial-Jeunes : le temps des entrepreneurs juniors

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category