Plan triennal « Spécial Jeunes »: Des financements pour les projets

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou, a remis des appuis aux jeunes bénéficiaires le 9 novembre dernier à Nyambaka, dans l’Adamaoua.

Le coup d’envoi de la remise des dispositifs d’appui et financement aux jeunes de la région de l’Adamaoua a été donné par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou, à l’esplanade de la commune de Nyambaka située à 100km de Ngaoundéré. Et ce sont les jeunes issus du département de la Vina qui ont l’insigne honneur d’ouvrir le bal de cette initiative qui vise à accélérer et à faciliter l’insertion socioéconomique de cette tranche de la population. Ceci à travers quatre domaines prioritaires : agriculture, industrie artisanale, économie numérique et innovation technologique. A cette occasion, 53 projets de jeunes issus de la cuvée 2017-2018 ont reçu des équipements d’installation, notamment des machines à coudre, réfrigérateurs, motoculteurs, motopompes agricoles, pulvérisateurs agricoles motorisés, sarcleuses multifonctionnelles, ordinateurs, imprimantes, entres autres. Les équipements sont évalués à 201 millions de F pour un nombre estimatif de 165 emplois directs projetés. Par la même occasion, 17 jeunes de la cuvée 2020 ont reçu des chèques de promesses correspondant au financement de leur projet, allant d’un million à neuf millions de F. « Je vous invite à faire preuve de patriotisme économique, pour que les autres puissent également bénéficier de cette initiative du chef de l’Etat », a recommandé le ministre Mounouna Foutsou aux bénéficiaires.

Dans les jours à venir, 40 jeunes porteurs de projets dans la région recevront une enveloppe de 60 millions F pour la réalisation de leur projet. Les procédures viennent d’être bouclées pour le financement avec pour objectif de créer 120 emplois directs.  Toujours dans cette initiative, 135 millions de F seront destinés à l’implantation des villages pionniers porteurs pour accompagner 76 projets de jeunes. « Nous sommes très reconnaissants de cet appui du gouvernement », a confié Mohamadou Moktar. Pour le suivi des activités des jeunes bénéficiaires, des responsables des structures opérationnelles du Minjec ont reçu des kits de réarmement constitués d’une moto, d’un groupe électrogène et d’une unité de sonorisation dont le but est de faciliter leur déploiement. Depuis le lancement du Plan triennal spécial jeunes en janvier 2017, 63 projets de jeunes ont été financés à hauteur de 124 millions de F, pour un total de 148 emplois directs générés dans l’Adamaoua.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category