Immunité: Aucune certitude

Le Dr Linda Esso a indiqué hier que les personnes qui ont eu à faire la maladie peuvent être à nouveau contaminées, si elles ne respectent pas les mesures barrières.

La durée de l’immunité acquise n’est toujours pas connue de manière certaine. La contamination au Covid-19 est comparable à celle de la grippe. On peut l’attraper une fois, la soigner, et être réinfecté, encore et encore. Hier, lors du briefing quotidien sur la maladie, le Dr Linda Esso, sous-directeur de la lutte contre les pandémies et les épidémies au ministère de la Santé publique a donné plus de précisions concernant le sujet sur l’immunité, qui tend à semer la confusion au sein des populations. La maladie à coronavirus étant nouvelle, très peu d’informations étaient connues sur ses aspects cliniques et biologiques. D’aucuns estimaient que les malades survivants à l’infection au Covid-9 deviennent immunisés, du fait des anticorps qu’ils développent. Le Dr Linda Esso désavoue cette hypothèse.  En appelant les populations à ne pas se laisser berner par cette illusion, le sous-directeur de la lutte contre les pandémies et les épidémies prend en exemple les pays qui avaient misé sur l’immunité collective au début de la pandémie. Ils avaient refusé de respecter les mesures barrières à l’effet d’atteindre une contamination de masse qui, selon eux, devrait entraîner une immunité de leurs populations. En effet, le constat est clair. Ces pays ont enregistré un nombre important d’infections et de décès. Selon le Dr Linda Esso, « ils ont dû se raviser et mettre en œuvre les mesures de confinement comme partout ailleurs ».

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

Au vu de tous ces constats, le responsable du Minsanté invite les communautés, et surtout les personnes vulnérables, à continuer de respecter toutes les mesures barrières afin de se prémunir contre le coronavirus. A retenir donc, la protection contre le coronavirus ne doit pas être une affaire périodique. Elle doit être permanente et désormais inclut dans les habitudes de vie. Dr Linda Esso invite les Camerounais à la vigilance, à la solidarité et au respect scrupuleux des mesures édictées par le gouvernement et l’Organisation Mondiale de la Santé.

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category