Eglise évangélique du Cameroun : voici la Chapelle de l’espérance

Situé au quartier Nkolndongo II, le temple a été dédicacé hier à Yaoundé.

« Trahison, ego personnel, division, recherche effrénée de la domination… C’est fini au sein de l’Eglise évangélique du Cameroun ». C’est en ces mots que le Coordonnateur principal de la Chapelle de l’espérance, Lejeune Mbella Mbella, a révélé la mission du nouveau temple basé au quartier Nkolndongo II à Yaoundé. En 10 minutes et d’un ton ferme, l’ancien d’église a suscité au terme de son allocution, des cris de joie et des ovations de toute l’assemblée. Il a par la même occasion appelé les fidèles au « ministère de la tolérance, de la réconciliation et de la restauration ». L’ancien d’église revenait ainsi sur la crise qui a secoué l’Eglise évangélique du Cameroun en avril 2017, pendant les élections du bureau de l’EEC à Ngaoundéré. Durant celles-ci, de nombreuses revendications et remous socio-politiques ont ébranlé les serviteurs de Dieu. C’est pourquoi, tout en soulignant le thème choisi pour la cérémonie de dédicace de ce lieu de culte le 15 novembre dernier, le Coordonnateur principal a rappelé qu’il se veut une « Paroisse famille ». « La chapelle que nous consacrons aujourd’hui est une maison de prières ouverte à tous. Que le Seigneur Jésus insuffle en chacun de nous l’esprit d’unité pour que règne la fraternité entre les fidèles chrétiens de l’EEC », a déclaré Lejeune Mbella Mbella.


Read also : Solidarité chez les enseignants : union sacrée autour de la craie

La cérémonie de dédicace de la Chapelle de l’espérance a été un moment de comunion au cours duquel, ouvriers et fidèles ont consacré leur temple à la gloire de Dieu. « Ce ministère n’est réservé qu’aux cultes divins et ecclésiastiques, à la prédication, aux sacrements, à la louange et autres cérémonies à caractère chrétien », a précisé le pasteur Ebenezer Ngome Matike, chef de la paroisse. Des prières à l’endroit des victimes des exactions dans les régions anglophones, de l’Extrême-Nord, des dirigeants du Cameroun, des personnes atteintes de Covid-19 et du clergé ont également été élevées. 


Read also : Plan triennal spécial-Jeunes : le temps des entrepreneurs juniors

La Chapelle de l’espérance est le fruit de 50 ans de foi, de dur labeur d’ouvriers, de fidèles et d’âmes de bonne volonté qui au prix de leur engagement ont pu bâtir ce joyau architectural. 


Read also : Roadworthiness Certificate : Forgery Far From Over

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category