Eglise catholique : un nouvel évêque à Eséka

Jusqu’à sa nomination samedi dernier par le pape François, Mgr François Achille Eyabi était prêtre pour le compte du diocèse d’Edéa.

Humilité. C’est le sentiment qui animait Mgr François Achille Eyabi quelque temps après sa nomination comme évêque du diocèse d’Eséka (département du Nyong-et-Kellé, région du Centre) par le pape François, le 14 novembre dernier. Ses premiers mots : « Je rends gloire à Dieu ». Tout simplement parce que, « c’est Lui à travers le Saint père qui nous donne cette mission. Je remercie le Saint père d’avoir porté son choix sur ma modeste personne. Et puis, m’ouvrir au Saint Esprit pour qu’il me donne la force d’accomplir ce que le Saint père aimerait pour le diocèse d’Eséka », a indiqué celui qui officiait jusque-là comme secrétaire à l’éducation catholique et curé de la paroisse Saint Jean Bosco du quartier D’Amour dans la ville d’Edéa. 


Read also : « Nous avons un centre dans chaque région »

Pour mener à bien sa mission dans ce diocèse dépourvu d’évêque depuis deux ans après le décès soudain de Mgr Dieudonné Bogmis, l’homme de Dieu compte sur la providence divine. « J’y vais ouvert à l’Esprit Saint pour que celui-ci m’inspire chaque jour ce qu’il faut faire pour le peuple de Dieu afin que la mission puisse être une réussite », assure-t-il. Au peuple de Dieu, Mgr François Achille Eyabi recommande beaucoup de courage, de foi, d’espérance. « Qu’ils sachent que je viens avec un cœur qui les aime tous et qui aimerait qu’ensemble nous puissions mieux construire notre diocèse », a ajouté le nouvel évêque. C’est un prélat pétri d’expérience qui se voit confier la charge du diocèse d’Eséka.


Read also : Amélioration de la prise de décision : le rôle-clé des statistiques en santé

Né le 30 septembre 1961 à Ngambe, département de la Sanaga-Maritime dans le Littoral, Mgr François Achille Eyabi a été ordonné prêtre le 30 juillet 1988 pour l’archidiocèse métropolitain de Douala. Avec la division de ce dernier en 1993, il déménage pour le diocèse d’Edéa. De 1988 à 1992, il occupe les fonctions de vicaire paroissial de Saint André à Pouma, puis celles de curé de Saint André à Pouma et vicaire épiscopal de 1992 à 1996. Il suivra par la suite une formation de théologie sanctionnée d’un doctorat en théologie au collège Pontificale Urbaniana à Rome entre 1996 et 2000. Mgr François Achille Eyabi a été tour à tour vicaire général et recteur du Grand séminaire provincial de théologie Paul VI de Douala (2005-2011) ; vicaire de la cathédrale et aumônier militaire à Edéa. Depuis 2015, il y était vicaire épiscopal, curé de la cathédrale et secrétaire à l’éducation catholique. Le diocèse d’Eséka était jusqu’ici administré par Mgr Emile Martin Dibongue depuis le décès de Mgr Dieudonné Bogmis en août 2018.


Read also : Région de l’Est : opération villes propres

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category