Développement : le gouvernement présente sa stratégie 2020-2030

Le document sera officiellement dévoilé ce lundi à Yaoundé.

Stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND30). Ainsi est baptisée la nouvelle boussole qui devra guider le Cameroun vers l’émergence à l’horizon 2035. Elle sera officiellement présentée ce lundi 16 novembre à Yaoundé, au cours d’une cérémonie présidée par Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). Le document, vu comme un outil de planification post-DSCE, « ambitionne de procéder à la transformation structurelle de l’économie en opérant des changements fondamentaux dans les structures productives, industrielles, financières, administratives, sociales et environnementales afin de favoriser une croissance économique forte, une prospérité partagée, un développement endogène et inclusif tout en préservant les chances des générations futures », peut-on lire dans la note de synthèse. 


Read also : Corridor Douala-Bangui : le trafic peut reprendre

Ce nouveau cadre de référence des politiques publiques repose sur trois orientations fondamentales, à savoir : un mix entre import/substitution et promotion des exportations ; un Etat stratège et pragmatique qui met en place les facilités pour l’émergence du secteur privé comme principal moteur de la croissance économique et réalise opportunément des interventions ciblées ; une combinaison entre une planification ferme et une planification stratégique. La SND poursuit ainsi quatre grands objectifs dont le premier est de mettre en place les conditions favorables à la croissance économique et l’accumulation de la richesse nationale et veiller à obtenir les modifications structurelles indispensables pour l’industrialisation du pays. Il sera également question d’améliorer les conditions de vie des populations et leur accès aux services sociaux de base en assurant une réduction significative de la pauvreté et du sous-emploi; renforcer les mesures d’adaptation et d’atténuation des effets des changements climatiques et la gestion environnementale pour garantir une croissance économique et un développement social durable et inclusif. Le quatrième objectif quant à lui vise à améliorer la gouvernance pour renforcer la performance de l’action publique en vue de l’atteinte des objectifs de développement. 


Read also : Emergence : Charles Foka pour une transition énergétique

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category