Financement des Pme : la BEI octroie 10 milliards de F

L’institution financière de l’UE a signé hier, 17 novembre à Douala, un partenariat avec Société Générale Cameroun sous le patronage du ministre Bassilekin III.

« Il devient primordial de continuer d’assurer l’accès au financement des Pme pendant la pandémie de la Covid-19 afin de protéger les emplois, débloquer les investissements des entreprises et favoriser la croissance économique. » Cette nécessité soulignée par Marème Mbaye Ndiaye, directeur général de Société Générale Cameroun, est la raison d’être de la convention d’octroi d’une ligne de crédit de 10 milliards de F signée entre la banque locale et la Banque européenne d’investissement (BEI). Un partenariat en faveur du développement de l’économie camerounaise scellé ce 17 novembre 2020 à Douala sous le patronage du ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III.


Read also : Inspection des établissements classés : le ministère du Tourisme aussi

Cet octroi de 10 milliards de F par l’institution financière de l’Union européenne (UE) s’inscrit dans le cadre global du programme d’appui de la BEI au secteur financier du Cameroun pour le financement des PME locales. Et Nikolaos Milianitis, le chef de la Représentation régionale de la BEI pour l’Afrique centrale, espère que « ce financement va répondre efficacement aux besoins immédiats des entreprises locales. L’enveloppe vise à [les] aider à la fois dans leurs projets d’investissement et leurs fonds de roulement. » Une « bouffée d’oxygène » selon le Minpmeesa « par ces temps où les Pme relèvent que leur principale difficulté est l’accès au financement », dans un contexte de récession économique globale liée à la crise sanitaire. Pour l’UE, il s’agit par cette initiative de contribuer à la résilience de l’écosystème entrepreneurial afin de poser les bases du processus de reprise économique post-Covid.


Read also : Activités forestières et lutte contre le braconnage : la protection des autochtones garantie

Industrie manufacturière, commerce, agriculture, tourisme et transports sont les secteurs qui pourront bénéficier de l’initiative. Le nouveau dispositif prévoit des conditions de décaissement plus souples pour les Pme, une catégorie qui, de l’avis d’Achille Bassilekin III, constitue le socle du capital productif et du bassin d’emplois décents.


Read also : Lutte contre la criminalité faunique : le Gabon apporte son concours

Toujours dans le sens de l’accompagnement, la cérémonie de mardi a aussi été l’occasion pour le ministre de rappeler la batterie de mesures déjà mises en place par le gouvernement du Cameroun pour soutenir les secteurs durement impactés par la crise sanitaire. On peut citer notamment les mesures fiscales et les incitations évaluées à 114 milliards de F par la direction générale des Impôts. Il en a aussi profité pour annoncer les projections dans la loi de Finances 2021 en faveur des Pme qui contribueront à booster la production locale.


Read also : Commerce intra-africain : échanges sur le libre-échange

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category