Société

Plan triennal spécial Jeunes : 3,5 milliards de F pour 1 325 projets

Le Minjec a achevé sa tournée nationale de remise de financements et de matériels aux jeunes entrepreneurs du pays, mercredi dernier à Awae dans la Mefou-et-Afamba, région du Centre.

C’est avec faste et solennité que s’est achevée la tournée nationale de remise des chèques et des équipements d’installation aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial Jeunes, ainsi que des kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial aux responsables déconcentrés du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique. C’était au cours d’une cérémonie présidée mercredi à Awae dans la Mefou-et-Afamba par le ministre Mounouna Foutsou en présence de plusieurs personnalités et du ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana. Pour cette phase actuelle de financement, ce sont 1 325 jeunes des cuvées 2017-2018 répartis sur l’ensemble du territoire national qui ont reçu des équipements d’installation d’une valeur de 3,5 milliards de F de ce Plan triennal spécial Jeunes instruit par le chef de l’Etat, Paul Biya. 
Ce cadeau présidentiel à la jeunesse camerounaise a été reçu avec beaucoup de reconnaissance par les bénéficiaires dont la plupart excellent dans l’agriculture, l’artisanat, l’économie numérique, l’élevage et le commerce informel. « Nous remercions le président de la République pour cette attention particulière qui nous est accordée. Qu’il soit rassuré de notre indéfectible attachement aux valeurs patriotiques et aux idéaux de paix et de travail. L’entrepreneuriat jeunes produira à coup sûr des entrepreneurs en résolvant ainsi l’épineux problème d’emploi », s’est réjoui Serge Ze Bekolo. 
Mounouna Foutsou a saisi l’occasion pour dresser le bilan au terme de cette tournée débutée le 30 octobre dernier à Douala. « Le bilan est très positif pour cette caravane que nous avons conduite dans les dix régions du pays à travers une très bonne remobilisation de la jeunesse autour de cet important Plan triennal du chef de l’Etat. Les jeunes sont tous dans la mise en œuvre ou dans la maturation de leurs projets. Il y a un vrai engouement et une meilleure appropriation du processus de mise en œuvre de ce plan par les différents acteurs », a indiqué le Minjec. Il a par ailleurs invité les autorités administratives à mettre en place des cellules locales de suivi des projets des jeunes. En ce qui concerne le domaine agropastoral, les autorités traditionnelles ont été appelées à mettre davantage des terres à la disposition des jeunes. « Le Plan triennal spécial Jeunes promeut aussi le retour des jeunes des villes vers les campagnes pour participer au développement local », a souligné Mounouna Foutsou. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps