Politique

Palais de l’Unité : les adieux de l’ambassadeur de Suisse

Arrivé en fin de séjour, S.E Pietro Lazzeri a été longuement reçu hier, au nom du président de la République, par le ministre d’Etat, SGPR, Ferdinand Ngoh Ngoh.


De nombreux souvenirs vont meubler le séjour de trois années de S.E Pietro Lazzeri, ambassadeur de Suisse arrivé en fin de mission au Cameroun. Lui qui s’est fixé pour objectif de visiter les dix régions du pays à son arrivée en 2017 repart satisfait. Ainsi, du dévouement de ces personnels de santé dans la localité de Mada, département du Mayo-Sava dans l’Extrême-Nord qui, en dépit des difficultés, se battent pour aider les populations à retrouver le sourire, à ces innocents enfants, heureux d’aller à l’école afin d’acquérir le savoir, le diplomate helvète s’est dit heureux de ce séjour qui prend fin. Des souvenirs qu’il a ressassé à l’issue des soixante minutes d’audience qui lui ont été accordées hier au Palais de l’Unité par le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République. Ferdinand Ngoh Ngoh le recevait ainsi au nom du président de la République, Paul Biya
Mais il faut dire que l’audience d’hier a surtout permis aux deux personnalités de parcourir la coopération bilatérale entre Berne et Yaoundé. «Nous avons des relations intenses, riches dans plusieurs domaines » a relevé le diplomate face à la presse. S’agissant spécifiquement des domaines d’échanges entre les deux pays, ils touchent aussi bien l’économie, l’humanitaire en faveur notamment des populations des régions de l’Est, de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la formation professionnelle, la recherche de la paix et la question des migrations pour laquelle deux accords ont été signés en septembre 2014 à l’occasion de la visite au Cameroun de celle qui était alors vice-présidente du Conseil fédéral Suisse, Simonetta Sommaruga.
Une coopération qui s’étend également aux domaines des infrastructures routières et hydro-électriques, les projets d’adduction d’eau« Il y a plusieurs chantiers que nous avons approfondis et il y a encore un grand potentiel pour continuer à travailler », a souligné le chef de la mission diplomatique suisse au Cameroun. Pour lui en effet, le potentiel des échanges entre les deux pays reste très vaste et il s’est félicité de ce que ceux qui, après lui, vont prendre la relève pour poursuive les échanges avec le Cameroun vont travailler dans les mêmes dispositions d’esprit afin de permettre aux échanges bilatéraux de prendre une autre dimension. S.E Pietro Lazzeri qui quitte le Cameroun dans les prochains jours a présenté ses lettres de créance au président de la République le 20 décembre 2017.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps