Développement local : Ngomedzap tient son hôtel de ville

L’inauguration de cet ouvrage financé par le Feicom a eu lieu vendredi dernier, sous la présidence du ministre de la Décentralisation et du Développement local, Georges Elanga Obam.

Ngomedzap s’est parée de ses plus beaux atours le 20 novembre dernier. L’effervescence inhabituelle observée dans cette commune d’arrondissement, située dans le département du Nyong-et-So’o, est due à l’inauguration de son hôtel de ville flambant neuf. Un jour de fête qui a mobilisé l’élite politique, administrative et traditionnelle de la localité. L’évènement a eu lieu sous la présidence du ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam


Read also : Rétrospective 2020 : l’année de Paul Biya

L’hôtel de ville de Ngomedzap porte la signature du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom). Cet organisme a financé les travaux du bâtiment, ses aménagements extérieurs, ainsi que l’ameublement pour un montant de plus de 500,2 millions de F. L’ouvrage de deux niveaux compte plusieurs bureaux, une grande salle de réunion, plusieurs blocs de toilettes, un hall d’attente et d’accueil, etc. D’autres équipements connexes tels que la clôture d’enceinte, des parterres végétalisés, une esplanade et des parkings en pavés complètent le tableau. 


Read also : Special 2020 : President Biya’s Achievements On Spotlight

« Nous sommes rentrés dans la modernité. Parce qu’au-delà de sa fonctionnalité, c’est un bâtiment de souveraineté. Il permettra au personnel communal, à l’exécutif et aux conseillers municipaux d’améliorer les conditions de travail, afin de pouvoir fournir aux populations des services communaux dans un cadre plus convivial et attrayant », se réjouit le maire Bleue Régine Tsoungui. A Ngomedzap, commune qui baigne encore en grande partie dans le monde rural, cette infrastructure est un pas de plus vers le développement urbain. Elle remplace l’ancienne mairie dont le bâtiment était devenu trop exigu, ne permettant plus d’assurer un bon service aux usagers. La construction du nouvel hôtel de ville a du reste valu des hommages appuyés à l’endroit de l’ancien maire de la localité, Tobias Mveng Ndjie, salué notamment pour sa maîtrise dans la conduite du projet par le directeur général du Feicom, Philippe Camille Akoa


Read also : Reconstruction de l’Extrême-Nord : le programme présidentiel en marche

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category