Université de Dschang : une année académique sans Covid-19

C’est l’un des objectifs fixés le 20 novembre dernier lors de la cérémonie de rentrée solennelle de cette institution.

C’est sous le signe de l’amélioration des résultats engrangés et de la continuité dans le travail bien fait, que l’Université de Dschang (UDs) a officiellement lancé l’année académique 2020-2021. Cette cérémonie, devenue une tradition depuis cinq ans, a été organisée cette année le 20 novembre dernier à l’Amphi 1000, près d’un mois après la reprise effective des enseignements depuis le 15 octobre 2020. Sur la ligne rouge de la thématique « encadrer l’ambition de la jeunesse camerounaise par une formation supérieure qualitative et professionnalisante, pour lui assurer une réelle insertion en emploi ou en auto emploi », l’occasion a été mise à profit pour évaluer les enjeux et les perspectives annuels de cette institution.


Read also : Solidarité chez les enseignants : union sacrée autour de la craie

A côté des habituels chantiers académiques, de la recherche et du développement, l’accent sera mis sur le challenge de passer une année académique sans Covid-19. Selon le patron de cette institution, les résultats actuels donnent satisfaction. Sur 800 tests effectués, aucun cas positif à la Covid-19 n’a été jusque lors détecté. Une grande avancée par rapport à l’année écoulée ou 12 cas positifs et deux morts avaient été enregistrés sur 200 tests effectués. La vigilance et l’engagement de tous les maillons de la chaîne dans une politique de management de la « dynamique collective » telle que baptisée par le recteur, le Pr Roger Tsafack Nanfosso, permettra par un travail en synergie, d’obtenir des résultats meilleurs que ceux de l’année écoulée. Pour le recteur, « le bilan de l’année écoulée est faste avec des réalisations sur le plan des infrastructures, de la recherche, du développement, de l’emploi et des résultats académiques ». Le taux de réussite annuel de 85% est densifié par 197 thèses soutenues dont 50 en visio-conférence. L’adéquation formation-emploi a permis à de multiples diplômés de dénicher un bon emploi. Des résultats qui devraient être maintenus au vu des stratégies déployées pour cette année. Les effectifs des étudiants sont passés de 29 613 l’année dernière à 30 032 étudiants inscrits cette année. 


Read also : Plan triennal spécial-Jeunes : le temps des entrepreneurs juniors

Parmi eux, 1 376 viennent d’autres pays. Avec le recrutement de nouveaux enseignants et les multiples changements de grades, l’UDs compte actuellement 618 enseignants dont 222 de rang magistral. Ce qui fait passer le ratio d’un enseignant pour 41 étudiants. Une évolution par rapport à l’année écoulée ou on enregistrait un enseignant pour 61 étudiants. Cette rentrée académique a été l’occasion de renouveler les schémas habituels tels que la procession des enseignants, la prestation de serment des étudiants et la leçon inaugurale qui, cette année, a été axée sur les réponses efficaces à apporter aux épidémies et pandémies à l’instar de la Covid-19.


Read also : Roadworthiness Certificate : Forgery Far From Over

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category