Université de Ngaoundéré : la Fac de science au front

Compte tenu de la menace de cette pandémie, l’établissement a proposé des unités de valeurs conséquentes dans son offre de formation académique du 12 au 14 novembre dernier.

Pendant trois jours, la Faculté des sciences de l’université de Ngaoundéré, s’est penchée sur les programmes de formation de la filière biomédicale et Médico-Sanitaire avec un accent particulier sur le covid-19. « La pandémie de coronavirus a bouleversé nos habitudes et cela nous a conduits à nous questionner sur nos programmes de formation. Face aux changements qui interviennent dans la médecine, en tant que formateur, nous voulons mettre à la disposition du ministère de la Santé publique, un personnel de qualité, surtout ceux qui sont aptes à répondre à la pandémie du Covid-19 », a confié le Pr. Helène Carole Edima, doyen de la Faculté des sciences. Dans cet exercice, la faculté a associé dix institutions privées de l’enseignement supérieur sous sa tutelle académique. Il s’agit des institutions de formation universitaire issues de Yaoundé, Douala, Bandjoun, Garoua et Ngaoundéré. On a également noté la présence des structures hospitalières et du ministère de la Santé publique. « L’objectif du cursus biomédical et médico-sanitaire est de maîtriser les concepts et techniques de la biologie humaine dans une perspective médicale de recherche fondamentale ou appliquée », a expliqué le Pr. Victor Emmanuel Bokalli, secrétaire général de l’université de Ngaoundéré. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category