Mobilisation des recettes de services : les comptables publics à l’école

Le séminaire organisé hier 24 novembre par le ministère des Finances a permis de les édifier sur le cadre juridique des régies de recettes et le contrôle de cette activité.

Les recettes de services représentent 3 à 4 % du budget de l’Etat, soit environ 30 milliards de F. Elles font partie des recettes budgétaires non fiscales de l’Etat. Ce sont des services de contrepartie que l’Etat offre aux usagers tels que le péage, les recettes domaniales et autres, donc non négligeables.  Mais, il se trouve que ces recettes ne sont pas recouvrées de manière optimale, surtout en cette période de pandémie de Covid-19 où l’Etat a besoin de mobiliser des ressources pour ses nombreux projets. Par ailleurs, il a été démontré que certains régisseurs ne reversaient pas les recettes issues de ces services. Egalement perçus, la non appropriation des opérations comptables et notamment leur faible qualité de suivi et en plus, la non maîtrise de la gestion de ces fonds. 


Read also : Inspection des établissements classés : le ministère du Tourisme aussi

C’est à cet effet que le ministère des Finances (Minfi) a organisé hier à Yaoundé, un séminaire de formation des comptables publics et régisseurs de recettes de différentes administrations. Cet atelier qui porte sur les enjeux de l’optimalisation du recouvrement des recettes de services dans le cadre de l’exécution du budget de l’Etat a pour objectif de l’appuyer dans l’atteinte des objectifs fixés par la loi de finances ; en revoyant par exemple, ses stratégies de mobilisation de fonds. D’après Samuel Tela, directeur de la trésorerie au Minfi, cet atelier constitue également un moment d’échanges et de partage entre les responsables de la direction de la trésorerie et la soixantaine de participants invités. Quatre thèmes ont été choisis pour édifier les participants : la maîtrise du cadre juridique des régies de recettes ; la tenue de la comptabilité des régies de recettes, le contrôle de l’activité des régies de recettes et l’enjeu de l’optimisation des recettes. Samuel Mengot, chef de service des régies de recettes à la direction générale du trésor a précisé que le Minfi voudrait que l’Etat puisse rentrer en possession de l’ensemble de ses recettes pour mieux faire face à ses engagements. 


Read also : Activités forestières et lutte contre le braconnage : la protection des autochtones garantie

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category