Accompagnement des PME : les bénéficiaires du fonds de solidarité connus

720 structures devront se répartir la somme de 2 milliards de F. L'information a été rendue publique hier lors de la conférence de lancement de la semaine mondiale de l'entrepreneuriat.

Heureuse coïncidence. Au moment où le monde célèbre l'entrepreneuriat, le Cameroun met les acteurs de ce secteur aux petits soins. Hier, au cours de la conférence de presse marquant le lancement officiel de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat, le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III, a indiqué que les résultats de l’appel à candidatures en vue de soutenir la production locale face à l’impact socio-économique du Covid-19 étaient disponibles. Ce sont donc 720 dossiers qui ont été retenus, soit 291 Pme sinistrées et 429 artisans et promoteurs d’organisations de l’Economie sociale œuvrant dans la fabrication des masques et des gels hydroalcooliques. Ces structures devront se répartir la somme de deux milliards de F octroyés au Minpmeesa au titre du Fonds spécial pour la relance économique post-Covid 19. Dans le détail, les 291 Pme sinistrées sélectionnées vont recevoir la somme de 1,5 milliard de F, pendant que l’autre catégorie bénéficiera de 500 millions de F. D’après le Minpmeesa, la liste des entreprises bénéficiaires a déjà été transmise au ministère des Finances pour les diligences qui s’imposent. 
Pour ce qui est de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat, elle a commencé lundi dernier et va s’achever le 27 novembre prochain avec plusieurs activités. Cette année, elle s'articule autour de quatre axes de réflexion que sont l'éducation, l'inclusion, la collaboration entre écosystèmes et la gouvernance. «Les évènements sont focalisés autour de la relation liant l’éducation entrepreneuriale à la gouvernance et autour des moyens dont disposent les structures d’accompagnement pour encadrer les jeunes entrepreneurs à l’effet d’un développement inclusif et durable de leurs entreprises», a indiqué Achille Bassilekin III.
S’agissant de l’accompagnement des jeunes justement, le Minpmeesa effectuera une descente ce jour au Lycée technique bilingue de Nkolbisson où il échangera avec le club entrepreneuriat de cet établissement, avant de faire une autre escale à Kiama Entreprise, spécialisée dans la production des applications et logiciels. Avant cela, ce sont les femmes qui vont faire valoir leur savoir-faire plus tôt dans la journée, à l’occasion du premier forum africain des femmes entrepreneures. On débattra aussi pour un meilleur avenir de l’entrepreneuriat au Cameroun vendredi autour du thème « Entrepreneuriat, outil de développement inclusif et durable ».
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category