Cameroun-Nations unies : on veut renforcer le partenariat

Matthias Z. Naab, coordonnateur résident du système onusien s’est entretenu ces derniers jours avec deux membres du gouvernement.

Matthias Zana Naab, coordonnateur du système des Nations unies au Cameroun en début de mandat s’est fait le devoir de s’enquérir de l’état de la collaboration entre l’institution et le pays. Il est ainsi allé à la rencontre de deux membres du gouvernement cette semaine. Et pour une première rencontre, le courant est très vite passé avec Gabriel Mbairobe, ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader). Normal, entre le pays et l’institution, les rapports sont fructueux, comme l’illustrent les nombreux secteurs de collaboration et les chantiers qui en découlent. En effet, parmi les partenaires stratégiques de ce département ministériel figure en bonne place le système des Nations unies à travers certaines institutions spécialisées telles que l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture qui soutient le Cameroun en matière d’élaboration des politiques agricoles, le Fonds international de développement agricole qui supervise des projets de développement de différentes filières et le Programme alimentaire mondial qui intervient dans le cadre de la sécurité alimentaire. 


Read also : Inspection des établissements classés : le ministère du Tourisme aussi

Avec le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III, rencontré le 23 novembre dernier, il a été question d’explorer les perspectives d’accompagnement des institutions des Nations unies aux petites et moyennes entreprises (PME), aux acteurs de l’économie sociale et aux artisans. Pour Matthias Zana Naab, cette audience a également été l’occasion de féliciter le gouvernement camerounais pour l’accompagnement et le soutien qu’il a apporté aux Pme pendant cette pandémie liée au Covid-19.


Read also : Activités forestières et lutte contre le braconnage : la protection des autochtones garantie

Matthias Z. Naab a rappelé que le système des Nations unies représenté par 22 agences au Cameroun aypour mission d’apporter des réponses aux priorités de développement et aux besoins humanitaires du Cameroun. Il est là aussi pour soutenir le pays et l’appuyer dans ses objectifs de développement. 


Read also : Lutte contre la criminalité faunique : le Gabon apporte son concours

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category