Commune de Yaoundé 1er : le RDPC lance sa campagne

Le parti du « flambeau ardent » a mobilisé ses conseiller municipaux le 26 novembre dernier.

41 conseillers forment le Conseil municipal de la commune de Yaoundé 1er. Des hommes et des femmes tous issus des rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). En théorie, cette configuration assure 100% des voix au parti du « flambeau ardent » aux élections régionales du 6 décembre prochain. Pourtant, le 26 novembre dernier, la Commission communale du RDPC dans le Mfoundi I a lancé sa campagne comme s’il y avait une adversité farouche en face. 


Read also : Rétrospective 2020 : l’année de Paul Biya

Chants de ralliement, prestations artistiques et danses ont ainsi rythmé ce meeting très couru à l’esplanade de l’hôtel de ville de cette municipalité. Pour Laurent Serge Etoundi Ngoa, président de la Commission départementale de campagne dans le Mfoundi, ce déploiement a toute sa place, car, il existe bel et bien une adversité. « Puisqu’il s’agit d’une élection, nous devons rester vigilants. Pas vis-à-vis de nos adversaires, mais vis-à-vis de l’environnement. C’est la raison pour laquelle j’ai demandé aux uns et aux autres de rester en éveil », explique-t-il. 


Read also : Special 2020 : President Biya’s Achievements On Spotlight

Dans le passé, la section RDPC du Mfoundi I a souvent enregistré des victoires sans bavures lors de divers rendez-vous électoraux. Il est question de maintenir cette cadence en s’assurant un score de 100%. « Nous voulons déjà être le 6, afin de plébisciter les candidats de notre parti. Nous ratissons le plus large possible pour qu’aucune voix ne soit perdue », indique le maire de la commune de Yaoundé 1er, Jean Marie Abouna, par ailleurs président de la Commission communale de campagne dans le Mfoundi I. 


Read also : Reconstruction de l’Extrême-Nord : le programme présidentiel en marche

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category