Forum des métiers de la mode et du design : dialogue de matières

Parrainée par l’ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, la 11e édition de ce rendez-vous annuel de la mode a tombé le rideau samedi dernier à Yaoundé.

Pleins feux sur le podium du Forum des métiers de la mode et du design le 29 novembre dernier à l’Hôtel Hilton de Yaoundé. Il est 20h lorsque le tout premier mannequin, Christophe Guilhou ouvre le bal. Comme s’il a arpenté le grand T toute sa vie, l’ambassadeur de France au Cameroun parade avec un costume trois pièces signé Me Ben. Le regard rivé sur le public, le parrain de cette 11e édition se déhanche sur du Marvin Gaye. C’est l’euphorie. « Nous célébrons la mode camerounaise, portée par des créateurs locaux dont la persévérance et l’esprit d’entreprenariat ne cessent de nous impressionner », déclare le diplomate. Le décor ainsi planté, place à la présentation des cinq finalistes sélectionnés par le Centre des créateurs de mode du Cameroun (CCMC), organisme à la tête du Forum depuis 11 éditions.


Read also : Médias : le Courrier Sportif est de retour !

La première collection, essentiellement « Casual ». Dans un cocktail de jaune, vert, bleu et rouge, la styliste Gaëlle Edou dessine les courbes des mannequins dans des pantalons tailleurs assortis à des vestons. « Jésus-Christ » par contre, extirpe les nuisettes des chambres à coucher pour des soirées de galas. Le styliste basé à Yaoundé se sert de la soie pour plonger le public dans des décolletés et longues fentes de kimonos. Séduction, élégance et beauté rassemblés en un. La troisième collection de Bijou Christelle Ngo mise sur les accessoires. Les perles et cauris ont su voler la vedette aux robes en dentelle. Les flashes crépitent, illuminant les modèles. Sur du « Oh Koh » signé Manu Dibango, la quatrième candidate, Brigitte Amambo, transporte le podium sur les berges du Wouri. Ses mini-salopettes aux couleurs noir, rouge et bordeaux scintillent de mille feux. La cinquième collection signée Abdoul Naser propose des vêtements hommes, sous le regard attentif du directeur artistique du Forum, Imane Ayissi, premier styliste-modéliste sub-saharien invité à prendre part à la semaine de la mode à Paris


Read also : Musique : les projets de Georges Seba

En attendant les délibérations de ce 11e forum déroulé du 23 au 29 novembre, les vainqueurs des cinq dernières éditions ont proposé aux représentants des corps diplomatiques, célébrités et personnalités, des tenues de mariage et de gala, décorées de perles, d’épingles, de paille et de mèche. Sur des notes de jazz, blues, Rnb et Bikutsi, Imane Ayissi va égayer le visage des mannequins et celui de toute l’assistance avec une collection de plusieurs tissus africains. La Chambre des tailleurs du Cameroun quant à elle a dévoilé les prouesses des stylistes Ali Dio et Me Ben. « Ce forum a encore démontré que les créateurs camerounais ont du talent et j’espère de tout cœur que les métiers de la mode soient enfin reconnus comme un facteur de développement économique », remarque Yves Eya’a, directeur du CCMC et promoteur du Forum. Au bout d’une soirée débordante de créativité, Gaëlle Edou de la marque Sartoria Gaecy est déclarée vainqueur. La jeune styliste remporte le prix Artiste IFC en création 2021, accompagné d’un montant de 6000 Euros, soit plus de 4 millions de F.


Read also : Quinzaine du film lycéen : Lilian Thuram à Fustel

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category