TIC : un centre multimédia pour malvoyants

Ce don du gouvernement logé au Club des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun a été inauguré hier à Yaoundé par le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom LI Likeng.

Une salle multimédia inclusive flambant neuve équipée d’appareils ultra modernes répondant aux normes internationales pour déficients visuels. Le centre logé au siège du Club des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun (Cjarc) à Yaoundé affiche fière allure et fait la fierté des pensionnaires du Cjarc depuis hier. Ce don du gouvernement camerounais a été inauguré par le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom LI Likeng, en présence du ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga et de plusieurs personnalités. C’était au cours d’une cérémonie fort courue à laquelle prenait part le directeur général du Cjarc, Coco Bertin. 


Read also : Protecting Children’s Rights: Here Comes Novelist Djaili Amadou Amal!

Au moment où le Cameroun est engagé dans la transition numérique, le Minpostel a fait savoir que le chef de l’Etat avait instruit d’impliquer et de connecter tous les Camerounais sans distinction. L’objectif étant de réduire la fracture numpérique. « Il ne faudrait donc pas que certains se sentent défavorisés parce qu’ils ont un handicap. Raison pour laquelle le Centre multimédia qui leur a été offert a des équipements qui donnent une accessibilité qui s’adapte à leur handicap », a-t-elle expliqué. Le but étant de permettre à tous d’embarquer dans la transition digitale. Débordant de joie de voir la promesse faite en 2016 par le Minpostel se réaliser, Coco Bertin s’est dit reconnaissant de voir le numérique au cœur de l’inclusion sociale des personnes handicapées. « Le gouvernement vient de montrer que la prise en compte des personnes handicapées en ce qui concerne la réduction de la fracture numérique est très importante. La qualité des équipements élève le Cameroun au rang de première structure de cette envergure en Afrique Sub-saharienne. Nous sommes reconnaissants au gouvernement camerounais », s’est-il réjoui. 


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Concrètement, la mission du Centre multimédia inclusif est d’offrir des services multimédias inclusifs et pluridisciplinaires à travers des outils et technologies de dernière génération pour aider les personnes handicapées à être plus autonomes, actives et épanouies. C’est donc un espace accessible, doté d’un matériel de pointe et d’un personnel qualifié, pouvant répondre aux nombreuses attentes des personnes malvoyantes. Il vise principalement à favoriser l’accès à l’information, la culture et l’éducation à travers le numérique. Les services de formation en informatique spécialisé, d’édition et de transcription braille, sonothèque, sont entre autres services proposés. Le Centre est pourvu des ordinateurs portables de bureau, d’une machine à lire, des tablettes, une machine braille, un vidéoprojecteur, une imprimante braille, entre autres. 


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category