Organisation du scrutin : le satisfécit d’Elecam

Hier soir face à la presse, le directeur général des Elections, Erik Essousse, a indiqué qu’aucun incident majeur n’avait été signalé.

Des suffrages exprimés « dans le calme, l’ordre, la discipline et le respect des mesures barrières contre le COVID-19 prescrites par le gouvernement ». C’est ainsi que le directeur général des Elections, Erik Essousse, résume l’élection des conseillers régionaux tenue ce 6 décembre sur l’ensemble du territoire national. Ce dernier note également que « tout le matériel et les documents électoraux étaient en quantité suffisante dans les bureaux de vote et les commissions locales de vote étaient toutes en place ». Des éléments qui lui permettent de conclure à une organisation matérielle réussie du scrutin.
Dès la fermeture des bureaux de vote hier à 18 h, les commissions locales de vote ont entamé les opérations de dépouillement, en vue du remplissage des procès-verbaux. Des documents qui seront alors transmis aux différentes commissions régionales de supervision. Ces dernières vont ensuite procéder à la centralisation, au recensement des votes et à la vérification des opérations de décompte des suffrages, au vu des procès-verbaux transmis par les commissions locales de vote. Ceci, afin d’aboutir à la proclamation des résultats dans chaque circonscription électorale concernée, dans un délai maximal de 72 heures, à compter de la clôture du scrutin.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category