Enseignement supérieur : bientôt la certification de l’expérience professionnelle

Le premier atelier de réflexion sur la mise en place de ce dispositif au Cameroun se déroule depuis hier à Yaoundé.

Les responsables et experts de l’Enseignement supérieur sont réunis depuis hier, à Yaoundé pour une réflexion sur la mise en place du dispositif de Validation des acquis de l’expérience (VAE) dans ce secteur au Cameroun. Ce premier atelier de réflexion est une action initiée par l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf) d’Afrique centrale et des Grands Lacs, dans le cadre du soutien à l’innovation pédagogique et l’insertion professionnelle des diplômés.


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Le Pr. Wilfried Gabsa Nyomgbet, secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, qui présidait les travaux a fait savoir que la Valorisation des acquis de l’expérience est une démarche volontaire pour tout salarié qui souhaite obtenir une certification en validant son expérience sans nécessairement suivre une formation. Une seule condition lui est exigée : avoir des années d’expérience en lien direct avec la certification choisie. Selon lui, « ce dispositif est une voie d’obtention des diplômes qui prend en compte les compétences professionnelles acquises à travers des activités salariées, non salariées et bénévoles en rapport direct avec le contenu du titre ou du diplôme. Il apparaît comme un catalyseur, dans le sens où c’est une solution à l’épineux problème de l’adéquation entre la formation et l’emploi ». Dans la même veine, Donald Boulemou, directeur général adjoint de l’Agence universitaire de la Francophonie a ajouté que la Valorisation des acquis de l’expérience suscite un intérêt certain à travers le monde. « Les autorités publiques et les employeurs y voient en effet une belle opportunité pour de nombreux employés n’ayant pas pu poursuivre des études notamment dans le supérieur, d’accéder à la certification. Ainsi l’employé ne sera plus jugé selon son diplôme, mais selon son savoir-faire », a-t-il expliqué. 


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Les travaux se déroulent autour de six thématiques principales : Histoire et contexte de la VAE, État des connaissances de la VAE au Cameroun, Cadre législatif sur la VAE, Découpage en compétences des programmes de formation, Référentiels et procédure VAE, Communication VAE. Le séminaire qui se clôture aujourd’hui rassemble également des représentants des institutions publiques, des organismes de coopération et partenaires au développement et les regroupements patronaux et syndicaux.


Read also : Entrée à la Gendarmerie nationale : ça se bouscule

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category