Douala IV : le processus de planification sur les rails

Le comité de pilotage installé il y a peu lors d’un atelier présidé par le maire.

L’arrondissement de Douala IV fait office de commune pilote dans le processus d’élaboration des plans communaux de développement (Pcd) dans le Wouri. C’est le résultat de la nouvelle stratégie du Programme national de Développement participatif (Pndp) qui, depuis 2016, a intégré les communes d’arrondissement dans ledit processus jusqu’à présent réservé aux communes rurales.


Read also : Salubrité : le défi de la propreté durable

Le processus de planification devant aboutir à l’élaboration du Pcd de Douala IV a été lancé en fin novembre dernier. Les étapes du processus de planification ont été présentées aux participants au cours de travaux ayant réuni l’exécutif communal, les conseillers municipaux, les autorités traditionnelles, les responsables sectorielles, entre autres. Le coordonnateur régional du Pndp pour le Littoral, Daniel Bruno Nkanjo, a saisi l’occasion pour expliquer le rôle du Pcd aux participants. Il s’agit d’une boussole qui s’impose à tous les acteurs, quel que soit l’exécutif communal en place. Il donne les orientations en matière de développement local. « La grande innovation de la planification que nous lançons (…) c’est que nous passons d’un budget basé sur les moyens au budget programme, qui s’arrime aux orientations du gouvernement », a précisé Daniel Bruno Nkanjo.


Read also : Bonakouamouang : deux boutiques partent en fumée

Concrètement, l’élaboration du Pcd se fera avec l’appui d’une organisation locale sélectionnée et commise à cette tâche. Celle-ci va descendre dans les communautés et villages recueillir les sollicitations, les désidératas des populations. Au terme de cette enquête qui se fera sous la supervision du comité de pilotage que dirige le 1er adjoint au maire, Raymond Biri, les priorités seront définies et validées. « Ce Pcd va s’appliquer à tous les exécutifs communaux parce qu’il aura été conçu par tout le monde et pour tout le monde », a souligné le maire de Douala IV, Dr Hervé Edouard Moby Mpah.


Read also : Douala Central prison : Minors Rejoice Over Gifts

Plusieurs centres d’intérêt ont meublé les échanges. Notamment la nécessité de procéder à un recensement de la population pour une meilleure efficacité du Pcd. Dans la région du Littoral, le processus de planification dans les communes d’arrondissement a déjà été réalisé à Nkongsamba I, II et III, ainsi que dans les deux arrondissements d’Edéa.


Read also : Assainissement : le marché de Nyalla bientôt délocalisé

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category